English français
 

Plaidoyer de la société civile sur le budget général de l’Etat 2009

By Social Watch, ALCRER (2009)

Aucun citoyen béninois n’a le droit d’ignorer les parties suivantes de la Constitution de notre pays :

Art 35. - Les citoyens chargés d’une fonction publique ou élus à une fonction politique ont le devoir de l’accomplir avec conscience, compétence, probité, dévouement et loyauté dans l’intérêt et le respect du bien commun.

Art 37 - Les biens publics sont sacrés et inviolables. Tout citoyen béninois doit les respecter scrupuleusement et les protéger. Tout acte de sabotage, de vandalisme, de corruption, de détournement, de dilapidation ou d’enrichissement illicite est réprimé dans les conditions prévues par la loi.

Ces parties de notre Loi fondamentale du 11 décembre 1990 constituent des piliers importants du combat que mènent le Réseau Social Watch Bénin et d’autres acteurs importants de la Société Civile Béninoise. Le respect des biens publics implique une veille citoyenne autour de leur gestion. C’est en cela qu’intervient le contrôle de l’action publique que les Honorables Députés, investis de ce pouvoir par le peuple béninois, ont la mission de faire observer. Le présent plaidoyer, dont l’initiative date de quelques années déjà, permet la promotion du droit à la participation, à l’inclusion et l’obligation de compte rendu des autorités aux populations en un mot la promotion de la Responsabilisation Sociale. Le contexte de gouvernance participative et concertée qui se voudrait plus indépendante et sans aucune forme de menace à l’ère démocratique est un cadre potentiellement favorable au contrôle citoyen de l’action publique.

Download