English français
 

Quelle Justice au service de la bonne gouvernance en Côte d’Ivoire ?

By MANLAN Ehounou Kan Laurent (ARGA-RCI)

Susciter une réflexion sur les enjeux de la gouvernance dans un pays comme la Côte d’Ivoire dont les fondements sociaux, économiques et politiques ont été désagrégés par une décennie de crise politico_militaire est essentiel. Il s’agit d’explorer les pistes de solutions à suggérer aux décideurs dans leurs actions de reconstruction et de réconciliation. Dans cette perspective, s’il est un chantier qui se présente comme une priorité, c’est bien le secteur judiciaire sans lequel toute gouvernance est congénitale ment vouée à l’échec.

Notre étude a, en effet, montré que la justice ivoirienne est, elle-même, malade de sa dépendance structurelle autant que de la corruption de ses animateurs, se trouvant ainsi en marge de la dynamique de bonne gouvernance prônée par le Gouvernement. C’est donc le lieu d’en appeler à la réorganisation de ce secteur par l’engagement de réformes courageuses en vue de lui permettre d’assurer efficacement son rôle constitutionnel de consolidation de l’Etat de droit, de la démocratie et, partant, de la bonne gouvernance.

Download

Ehounou Kan Laurent MANLAN

MAGISTRAT, AVOCAT GENERAL PRES LA COUR D’APPEL D’ABIDJAN, EXPERT EN DROITS HUMAINS, PRESIDENT DE L’ONG TRANSPARENCY JUSTICE

FOUSSENI TALL

M. Tall est consultant formateur/ Chargé de projets à la CAUCI/CSCI dont l’objectif est d’améliorer la connaissance des populations sur les thématiques de l’Education à la citoyenneté et à la démocratie. Ses domaines d’activités sont la démocratie, la gouvernance, la santé et les Droits de l’Homme

ALEXANDRE NICAISE MORO NZI

M.NZI est responsable de l’ALACO (Association de Lutte contre la Corruption). voir www.alacor.org

Claude Sansan HIEN

M. Sansan est chargé de formation et d’enquêtes à l’A.P.D.H (Actions pour la Protection des Droits de l’Homme) dont l’objectif est la promotion et la défense des droits humains. Ses réalisations entre autres sont un projet d’accompagnement juridique et judiciaire des victimes de la crise ivoirienne, un observatoire de la justice transitionnelle.