English français
 

Luttes liées au changement climatique: des communes africaines et allemandes scellent un pacte

Project

Theme-based keywords

Geographical keywords

Professional category keywords

By (March 2015)

Les représentants de onze communes venant de six pays d’Afrique(Cameroun, Burkina Faso, Tunisie,Afrique du Sud, Sénégal, Ghana) ont décidé de sceller un partenariat avec des communes allemandes, pour faire face aux dangers liés au changement climatique. Ces villes se réunissent à Thiès du 03 au 05 mars 2015.

Full text

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre du projet « 50 partenariats communaux pour le climat d’ici 2015 ». Les communes sont appelées à réfléchir sur des objectifs généraux et des mesures concrètes ayant trait à la protection du climat et à l’adaptation au changement climatique, notamment dans les secteurs d’action des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique, de la gestion des déchets, de l’adaptation au changement climatique et de l’éducation au développement. La rencontre du réseau des communes africaines constitue la 3ème phase dudit projet, initiée par Engagement Global mandaté par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement, en collaboration avec la GIZ-Sénégal. Un important rendez-vous de la coopération décentralisée qui est le fruit du jumelage entre les villes de Thiès et de Solingen.

Le maire de la ville de Thiès, Talla Sylla, de souligner que ce « projet encourage l’échange des acteurs communaux et se distingue par une concentration sur la coopération directe entre deux communes partenaires. La coopération sur un pied d’égalité, l’apprentissage mutuel et la responsabilité commune de l’élaboration et de la mise en oeuvre des programmes d’action sont des principes importants à cet égard ».

L’idée fondamentale du projet « 50 partenariats communaux pour le climat d’ici 2015 » est d’initier et/ou de renforcer la coopération technique de villes allemandes avec des communes du Sud dans le domaine de la protection du climat et de l’adaptation au changement climatique. Ce projet s’adresse aux acteurs des collectivités locales et de la politique communale ainsi qu’à des acteurs sélectionnés de la société civile dans les villes partenaires respectives.

La rencontre de Thiès devra faciliter l’échange entre les acteurs des communes participantes sur les progrès et les défis de leurs partenariats communaux pour le climat et l’élaboration de leurs programmes d’actions communes. Sans manquer de recueillir les perspectives des communes africaines sur le projet, en vue de les prendre en compte dans la gestion ultérieure du projet. Cheikh Camara, Le Témoin, quotidien N° 123 du mercredi 04 mars 2015