English français
 

Les positions sur les questions foncières en Côte d’Ivoire

Projects

Theme-based keywords

Geographical keywords

Professional category keywords

Communication à l’atelier sur Migrations et Enjeux fonciers en Cote d’Ivoire

By AGBROFFI DiamoiJoachim

L’Etat prend une portion de terre appartenant à une communauté villageoise pour l’offrir à une autre communauté, suite à une expansion d’une structure étatique ou à la réalisation d’un projet de développement public. L’article traite de deux cas de figure courante, au sujet de ce que les populations en font de cette terre et de la position de l’Etat dans les deux ces cas. Le premier cas concerne un terrain urbain ; le deuxième, un terrain rural. L’article indique les voies suivies, les solutions apportéeset les mécontentements qui ne finissent jamais. Il analyse ensuite, leurs forces et faiblesses, puis, met en exergue, les risques latents tant pour les individus eux-mêmes que pour l’Etat. Il termine sur des recommandations.

Diamoi Joachim AGBROFFI

AGBROFFI DiamoiJoachim

Maître de Conférences en Anthropologie sociale, culturelle et politique, à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké, Côte d’Ivoire.