English français
 

Gouvernance et mobilisation des ressources financières dans le transport à Bandiagara (Mali)

Theme-based keywords

Geographical keywords

By Adama Guidèrè Ouologuem (ARGA -Mali, February 8, 2016)

Le présent mémoire s’inscrit dans le cadre de la préparation d’un Master II sur la problématique de gouvernance et la mobilisation des ressources financières des collectivités au Mali. L’étude est réalisée à Bandiagara, commune urbaine du cercle de Bandiagara dans la région de Mopti (5ème région administrative du Mali). Elle a concerné spécifiquement la gouvernance et la mobilisation des ressources financières dans le domaine de transport. En effet, ce thème est choisi dans le but de comprendre les différentes actions entamées par l’administration et les collectivités locales pour la mobilisation des ressources dans le secteur du transport. Il s’est agi également de comprendre les interactions entre les acteurs de la localité et la population (usagers) en matière de gouvernance et de mobilisation des ressources.

La commune urbaine de Bandiagara est depuis longtemps considérée comme un carrefour à la fois bruyant et d’attraction des véhicules venant des cercles de Koro, Bankass, Douentza et certains pays voisins tels que le Burkina Faso, la Cote D’ivoire et d’autres pays non voisins comme le Ghana, le Togo, le Nigeria et le Benin d’où le nom<< la route de poisson >>. La ville de Bandiagara est supposée être l’une des portes d’entrée du pays Dogon dans le cadre du tourisme. Or le seul moyen d’accès reste la voie terrestre avec des véhicules personnels ou de transport en commun. Force est de constater que la crise de 2012 qui a secoué le Mali n’a épargné aucun secteur de développement dont celui du secteur de transport. Mais l’observation des faits permet d’affirmer que les autorités municipales ont du mal à avoir un répertoire des moyens de déplacement (transport en commun) qui sillonnent la commune urbaine de long en large. Cette activité peut être une source de revenus si elle est bien prise en compte par la mairie. On comprend ici que le transport mobilise très peu de ressources dans cette collectivité. Les causes de la faible mobilisation des ressources dans le secteur du transport sont liées :

  • au manque d’initiatives de la plupart des élus communaux,

  • à la mauvaise organisation des acteurs du secteur de transport,

  • à l’absence de coordination des actions entre les pouvoirs déconcentrés et l’exécutif municipal.

Cette faiblesse de mobilisation des ressources du transport a des conséquences qui s’observent d’une part sur le plan de réalisation infrastructurelle de la mairie d’autre part sur le plan socio- professionnel avec l’apparitions des petites gares isolées dans certaines rues de la ville, la vétusté des véhicules de transport, le manque d’organisation des syndicats, l’état des routes.

Download