English français
 

Accord pour la Paix et la réconciliation Nationale au Mali issu du processus d’Alger

By (République du Mali)

L’accord d’Alger est signé en 2015 entre la République du Mali et la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), une alliance de groupes armés rebelles touareg et arabes regroupant le Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA), le Haut Conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA), une aile du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA), la Coalition du peuple pour l’Azawad (CPA) et une aile de la Coordination des Mouvements et Front patriotique de résistance (CM-FPR2).

Les principaux points de l’accord sont:

  • respect de l’unité nationale, de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de l’Etat du Mali, ainsi que de sa forme républicaine et son caractère laïc;

  • reconnaissance et promotion de la diversité culturelle et linguistique et valorisation de la contribution de toutes les composantes du peuple malien, particulièrement celle des femmes et des jeunes, à l’Ĺ“uvre de construction nationale;

  • prise en charge par les populations de la gestion effective de leurs propres affaires, à travers un système de gouvernance prenant en compte leurs aspirations et leurs besoins spécifiques;

  • promotion d’un développement équilibré de l’ensemble des régions du Mali tenant compte de leurs potentialités respectives;

  • rejet de la violence comme moyen d’expression politique et recours au dialogue et à la concertation pour le règlement des différends;

  • respect des droits de l’Homme, de la dignité humaine et des libertés fondamentales et religieuses;

  • lutte contre la corruption et l’impunité;

  • lutte contre le terrorisme, le trafic de drogues et les autres formes de criminalité transnationale organisée.

Download