English français
 

Panel de la FRAO sur « Gestion durable des ressources et changements climatiques »

By (July 3, 2017)

Le 1er juillet 2017 s’est tenu à Nianning à la place dénommée Bentégnier, une manifestation organisée par la Caisse de Solidarité des Femmes de Nianning. La cérémonie qui s’est déroulée de 15h à 20h a été l’occasion pour les femmes de faire des témoignages sur leur partenariat avec la FRAO. les autorités étatiques ont été représentées par le sous-préfet de Malicounda, le conseiller technique No 1 du ministre de la Pêche, le directeur national de la pêche, les services décentralisés du ministère de la pêche etc. Elle s’est aussi déroulée sous la présidence effective du maire de la commune et du directeur exécutif de la FRAO et du secrétaire exécutif de la confédération africaine des organisations professionnelles de la pêche artisanale(CAOPA).

Full text

La FRAO a invité l’ARGA à cette cérémonie à la suite des informations sur le site concernant le chantier sur le climat. Pour rappel la FRAO a été en partie à l’origine du réseau qui a donné naissance à l’ARGA. C’est dans l’objectif de renouveler ce partenariat que l’Alliance a été invitée.

L’activité s’est déroulée comme suit:

  • Après l’accueil et l’installation des invités et les prières formulées par l’imam et le curé , différentes allocutions ont été prononcées respectivement par le chef de village de Nianing, les responsables des femmes, le maire de Malicounda, M. Maguette Sène, le CT1 représentant le ministre de la pêche.

  • Un panel sur Gestion durable des ressources halieutiques et changements climatiques. les panélistes ont tour à tour été interpellés par le modérateur, M.Fall de la FRAO.

  • le premier panéliste Wahab Cissé de l’ARGA a abordé le thème « Gouvernance et gestion durable des ressources naturelles ». Il a d’abord précisé ce que sont les ressources naturelles pour un public non expert, en insistant sur la ressource marine comme exemple. Il a insisté sur l’intérêt de la sensibilisation par rapport au caractère « fini » des ressources naturelles, la raréfaction des ressources halieutiques, d’où l’intérêt de leur renouvellement par différentes formes de gouvernance (repos biologique, interdiction de la pêche des juvéniles, reboisement, gestion des ordures déversées dans la mer). Il est aussi revenu sur le rôle stratégique que doivent jouer les collectivités locales dans les stratégies d’adaptation aux changements climatiques, un rôle illustré par la place de plus en plus importante qu’elles vont jouer les CNCC (Paris, Marrakech et à venir). Il a enfin terminé par souligner l’urgence et la necessité du dialogue multi-acteurs au niveau local afin que toutes les parties prenantes dans les actions d’adaptation aux changements climatiques puissent comprendre les interrelations entre les secteurs impactés par les CC. Il a remercié la FRAO au nom de l’ARGA tout en souhaitant qu’un partenariat entre les deux structures puisse consolider la dynamique de travail avec les femmes de la Caisse de Solidarité de Nianning.

  • A suite le second panéliste, Mme Guèye du Bureau de coordination des projets sur les changements climatiques, est revenue longuement les causes scientifiques des CC.Elle a ensuite présenté brièvement la politique de l’Etat dans le domaine et les documents de politique.

  • Le Dr Kebbeh, directeur de la FRAO a présenté l’expérience du Projet d’Appui à l’Adaptation aux Changements Climatiques des Communautés de pêche artisanale en Afrique de l’Ouest(FAO/TCP/SFW 3403) qui est un projet de la FAO qui a permis aux femmes de Nianing, par le truchement de la FRAO d’accéder à un fonds revolving de 04 milllions. Ce fonds permet aux femmes dont les activités de micro-mareyage et de collecte coquillages ont été impactées par les CC de développer des activités génératrices de revenus comme stratégies d’adaptation aux CC; il est revenu sur le mécanisme de financement innovant qui fait que les ressources financières sont directement gérées par les bénéficaires. La FRAO n’intervient aucunement dans l’allocation ou la gestion du fonds. Il a enfin souhaité que ce partenariat puisse continuer afin que ce qui a déjà été entamé puisse être consolidé.

  • M. Marcel(au nom des femmes) et M. Gaoussou Guèye de la CAOPA sont revenus sur les actions réalisées dans le cadre de ce partenariat et sur l’intérêt de le consolider. M. Marcel est ainsi revenu sur les actions de régénération des ressources halieutiques (pose de roches marines, désensablement de lagunes, zones interdites à la pêche etc) et exprimé les remerciements des femmes de Nianing à la FRAO et à tous les panélistes tout en espérant que la collaboration puisse continuer. M. Guèye est revenu sur la responsabilité des pêcheurs dans le gaspillage des ressources halieutiques et sur le manque d’adéquation entre le crédit bancaire et mutuel existant et le type de crédit nécessaire pour le pêcheur. D’où son plaidoyer pour des systèmes de financements innovants plus adaptés à la demande de crédit des pêcheurs. Enfin il est revenu sur l’importance du partage d’expériences entre pêcheurs de la sous-région.

Après le panel, une cérémonie de remise de diplôme a clôturé la cérémonie à 20h.