English français
 

Accompagnement du quartier Bonamoukouri à Douala

By Jeanot Minla Mfou'ou

Les villes camerounaises comme la plupart des villes africaines sont en crises. Elles s’éténtent sans qu’un plan de gestion adéquat n’accompagne les conséquence de leur croissance. C’est ainsi qu’elles font le lit de la marginalisation d’une importante population, notamment celle des qurtiers populaires. C’est le cas du quartier Bonamoukoueri à Douala.Ce quartier est en effet un exemple patant de l’urbanisation anarchique et présente par conséquent de nombreux problèmes de développement.

Fort de l’expérience acquise dans le développement le CANADEL (Centre d’Accompagnement des Nouvelles Alternatives de Développement Local) a s’set engagé à accompagner la dynamique de développement du quartier Bonamoukoueri. Et, cette note présente le processus mis en oeuvre pour cet accompagnement.

Full text

Bonamoukoueri est un quartier de Douala plus précisement de l’arrondissement de Douala 1er. Il a été choisi sur la base de plusieurs critères, principalement la dynamique de la population appréciable par les actions de développement déjà engagées dans le quartier, la connaissance du quarier par le CANADEL, l’interet des populations à s’engager dans un processus de développement local et l’appartenance à la catégorie des quartiers populaires et pauvres.Comme dans la plupart des grandes villes au Cameroun elle est confrontée à de nombreux problèmes tels que la prolifération de l’habitat spontané, l’insalubrité, l’enclavement de certains quartiers et l’accès difficile aux services sociaux de base.

le CANADEL qui accompagne les initiatives de développement s’est alors engagé à encadrer la dynamique de développement de ce quartier . Ce travail a pour objectif de contribuer à long terme à responsabiliser les populations de ce quartier dans l’amélioration de leurs conditions de vie et à très court terme à une meilleure gestion de leur espace.

la réalisation de ce projet permettra de :

1. Réaliser et produire un document de diagnostic participatif dans la quartier ;

2. Identifier au moins deux idées de micro projets dans le quartier et les réaliser parallèlement à la poursuite du processus de planification ;

3. Identifier et faire une analyse organisationnelle de toutes les organisations de développement existant dans le quartier ;

4. Réaliser la carte et élaborer un système de monitoring interne au niveau du quartier

5. Elaborer un plan développement stratégique et un premier programme de travail annuel budgétisé du quartier pour la première année ;

6. Mettre en place un dispositif institutionnel pour piloter chaque plan ;

7. Elaborer une stratégie de mobilisation des fonds pour financer les actions retenues au premier quartier ;

8. Réaliser un documentaire vidéo et un reportage photographique sur chacun de ces quartier pour avoir la situation de référence en images avant la mise en œuvre des actions de développement.

L’équipe du CANADEL pour atteindre tous ces objectifs a identifié plusieurs activités à réaliser. Il s’agit de:

1. La préparation du démarrage du projet :

Dans cette phase il est question de réaliser plusieurs activités qui faciliteront la mise en œuvre des suivantes. En bref il faut :

• Tenir des réunions et autres séances de travail avec différentes parties prenantes ;

• Identifier des personnes susceptibles de jouer le rôle de facilitateurs endogènes qui habitent dans le chaque quartier .

• Elaborer le programme de travail du ou des deux premiers mois avec un calendrier d’exécution très précis qui devra être respecté par chacune des parties ;

2. Diagnostic participatif

Il s’agit de faire un état de lieu de la situation du quartier avant la mise en œuvre de l’action de développement. Pour ce faire il y a :

• Un Diagnostic territorial et socio économique du quartier ;

• Un Diagnostic organisationnel

• Un Reportage vidéo et photographique

3. Elaboration de la cartographie et d’un système de monitoring du processus

Il comprend :

• La cartographie du quartier

• Le système d monitoring

4. Identification des idées de micro projets à réaliser

L’expérience a montré que pour maintenir l’enthousiasme des populations, il faut au début et en même temps que le diagnostic se fait, identifier quelques micro projets et commencer à les réaliser le plus tôt possible.

5. Elaboration d’u plan de développement stratégique et opérationnel.

.Plan stratégique de développement du quartier

.Plan opérationnel ou programme annuel de travail budgétisé

6. Elaboration des stratégies de mise en œuvre du plan de développement

A ce niveau, il faut essentiellement mettre en place un dispositif organisationnel et institutionnel, d’élaborer les stratégies de mobilisation des financements et de recherche des partenariats.

Au terme de ces douze mois d’activités, la mise en œuvre de ce projet permettra d’obtenir les résultats suivants

1. Un état de lieu détaillé de la situation du quartier au moment du démarrage du projet

2. Une carte du quartier qui permette de visualiser la situation du quartier ainsi que celle des services sociaux de base;

3. Un système de monotoring des actions de développement conduit dans le quartier;

4. Des facilitateurs locaux formés dans le quartier pour travailer à l’animation du développement du quartier;

5. Une identification et une analyse des differentes organisations qui existent dans le quartier;

6. Une maitrise du nombre de familles et de ménages qui habitent le quartier ainsi que le nombre d’habitants approximatifs;

7. Une identification des microprojets à mettre en oeuvre avant le terme des douzes premiers mois;

8. Un plan de développement statégique du quartier;

9. Le premier programme de travail annuel budgétisé;

10. Un conseil de développement du quartier pour piloter le plan élaboré;

11. Une identification des opportunités de mobilisation des fonds tant au niveau local qu’externe;

12. Une liste précise des partenaires

13. Au moins 2 microprojets réalisés dans le quartier;

14. Deux dispositifs des financement des actions de développement élaborés dont un sur les activités génératrices de revenus et un autre pour les activités à caractère social.

L’évaluation finale du projet se déroulera à la fin du projet pour mesurer le chemin parcouru et apprécier les avancées par rapport au prévisions de départ. Ce serait l’occasion pour tous ceux qui ont participés à la mise en oeuvre d’apprécier le travail fait et de dégager les limites et les insuffisances.