English français
 

Initiative sur le dialogue entre les pouvoirs locaux (Chefferies et élus locaux)

Note de proposition

By Boureima Ouadraogo (February 2008)

Face à l’opposition peu productive entre tradition et modernité, il est impérieux de repenser les mécanismes dits modernes de régulation sociale en les enrichissant des savoirs locaux constitutifs de valeurs positives issues des réalités socio-historiques des communautés. Car, autant toutes les sociétés évoluent, autant les traditions ne sont pas figées et obéissent à des logiques d’organisation sociale en phase les époques et les exigences d’ouverture au reste du monde. La mise en place d’un cadre facilitant les échanges entre les institutions publiques (locales et nationales), les partenaires techniques et financiers, les instituts et centres de recherche, les communautés religieuses et coutumières, les organisations de la société civile se présente comme une opportunité de réinterroger les normes pratiquées et leurs capacités à répondre aux besoins et attentes des populations. Cette initiative voudrait provoquer la réflexion et l’action à tous les niveaux (communal, intercommunal et national) ; collecter des expériences vécues par différents acteurs (élus, pouvoirs « traditionnels » et religieux, organismes d’appuis aux collectivités, personnes ressources, sages, spécialistes du droit, etc.) ; organiser des pauses analytiques et dégager des propositions novatrices pouvant améliorer la gouvernance locale.

Download