English français
 

Document Introductif Séance 01 - De l’accès aux services publics de base au Mali

Forum Multi-acteurs sur les enjeux de gouvernance au Mali - Document de capitalisation de la Séance 01

By Momar El hadj Dieng (MLD, November 2008)

Le Forum Multi-acteurs sur la gouvernance au Mali.

L’émergence de cet espace de débat et de propositions remonte aux « journées de dialogue sur la gouvernance au Mali », organisé en juin 2007, co-organisé par le Commissariat au Développement Institutionnel avec l’appui du Service de Coopération et d’Actions Culturelles (SCAC) de la France au Mali et facilité par l’Alliance pour Refonder la Gouvernance en Afrique et le Centre d’Expertises Politiques et Institutionnelles en Afrique (CEPIA). , cette journée de dialogue entre acteurs sur la gouvernance au Mali se voulait un moment ouvrant sur une initiative à plus long terme et multi-acteurs, de réflexion et de proposition pour le lancement d’un véritable processus de la refondation de l’action publique au Mali. Ce qui aboutira à la mise en place d’un « Forum multi-acteurs sur la gouvernance au Mali », en place depuis juin 2008, qui se veut un espace de dialogue, de réflexion, de confrontation d’idées, d’invention et d’apprentissage au sein d’un cadre non formel entre divers acteurs étatiques et non étatiques. Il est un lieu d’interpellation citoyenne et doit tendre à susciter un large débat public. Son objectif est de dresser un diagnostic de la situation de gouvernance au Mali qui permettra d’identifier les leviers d’action sur lesquels chaque acteur de la gouvernance au Mali pourra s’appuyer pour changer les mentalités et les pratiques, et inventer une gouvernance enracinée au Mali. La coordination méthodo-pédagogique de ce Forum a été confiée à l’Alliance. Le processus de réflexion-proposition est organisé sur des cycles thématiques de trois mois, planifiés sur une période de deux ans. La première session thématique a été tenue au mois de Décembre 2009 et portait sur « la délivrance des services publics de base ».

L’accès aux services publics de base : une vaste problématique de l’interpellation citoyenne

A l’issue de l’atelier de lancement du Forum il a été décidé que la première séance du Forum porterait sur le thème de l’accès aux services publics de base au Mali.

Le Forum s’inscrit dans une démarche d’interpellation citoyenne qui contribue notamment à faciliter la communication entre l’administration et ses usagers pour mieux relier les institutions à la société et à ses besoins. La question de l’accès aux services publics de base s’inscrit donc au coeur de cette vaste problématique.

Dans le cadre du Forum, cette première séance a pour objectif d’analyser la situation de la gouvernance en matière d’accès aux services publics au Mali, en mettant en débat les problématiques qu’elle soulève, pour parvenir à identifier tant les défaillances que les leviers d’action sur lesquels s’appuyer pour inventer des solutions propices à un changement positif des mentalités et des pratiques en la matière.

Or, la problématique de l’accès aux services publics de base est très vaste. La notion de « services publics de base » est très hétérogène et difficile à circonscrire. Elle renvoie à une pluralité de secteurs aussi essentiels que : la santé, l’éducation, l’assainissement, l’approvisionnement en eau potable, la nutrition, l’énergie, le logement, les télécommunications, la justice, l’état-civil, etc. Les modes de délivrance et les acteurs qui en ont la charge sont variés.

L’objectif de ce document est de proposer les termes d’un débat, une grille d’analyse et de réflexion capable de d’enclencher un processus de réflexion et de proposition sur la problématique de « l’accès aux services de base », dans un pays comme le Mali. Sans nécessairement prétendre à épuiser la complexité des problèmes de gouvernance dont l’appréhension serait nécessaire pour appréhender un tel sujet.

Download