English français
 

Rapport Bénin Pluralisme Juridique

Theme-based keywords

Geographical keywords

Professional category keywords

Methodological key-words

By Dieudonné KPESSOU (ARGA Bénin, 01septembre 2009)

L’une des convictions fortes de l’Alliance est qu’il faut impérativement réconcilier les institutions ainsi que les règles de l’Etat avec la société, ses mœurs, sa culture et ses réalités. Or, dans nos pays, les normes de droit, largement inspirées des modèles des colonisateurs sont loin d’être le reflet des sociétés qu’elles sont censées régir ; il naît alors des conflits entre le droit positif et les normes ancestrales préexistantes. Face à cet état de fait, l’initiative transversale intitulée : « La cohabitation des légitimités : de l’inclusivité institutionnelle au pluralisme juridique » a été mise en œuvre.

La médiation nationale en partenariat avec le réseau Social Watch Bénin, a procédé à une collecte d’expériences auprès d’acteurs ciblés issus de milieux socioprofessionnels divers afin d’établir des diagnostics pertinents et recueillir auprès de ceux-ci des propositions et recommandations susceptibles d’impulser le pluralisme juridique et l’inclusion institutionnelle des légitimités non élues. Un groupe de collecteurs, sous la conduite de M. Hubert Marcel Topanou, Secrétaire permanent de l’Alliance, au Bénin, s’est donc rendu sur le terrain pour interroger ces acteurs. Il s’agissait d’intellectuels (Professeurs d’université, Sociologues, journalistes, juristes de haut niveau…), de responsables de cultes religieux (pasteurs, dignitaires du culte vaudou…..), de chefs traditionnels (rois, princes et dignitaires de cours royales, notables…), mais aussi de simples citoyens qui avaient une part de vérité à livrer sur le sujet.

Les expériences collectées ont fait l’objet d’une analyse transversale par les membres du centre de ressources national, utilisant pour ce faire l’outil cartographique « Desmodo ». Le présent rapport consiste à rendre compte de l’analyse transversale effectuée par cette équipe d’experts afin de mettre en lumière les points de vue des acteurs interrogés sur le pluralisme juridique et l’inclusion institutionnelle des légitimités non élues. Le rapport, au prime abord, met en lumière la prégnance de l’influence des chefs traditionnels, coutumiers et religieux dans la société béninoise, en second lieu, fait le point des enjeux et défis à relever pour améliorer impulser et réussir la cohabitation des légitimités avant d’analyser en dernier lieu aux diverses propositions et recommandations formulées par les acteurs interrogés.

Download