English français
 

Indemnisation des expropriés de Shamitumba par le gouvernement provincial du Katanga (RDC)

By (Mikombe Kalenga, 2010 05)

Le gouvernement provincial a octroyé à la coopérative minière maadini kwa kilimo, CMKK en sigle, la gestion de la carrière d’exploitation artisanale de Shamitumba dans le but de promouvoir la classe moyenne.

C’est ainsi que, le gouvernement provincial lui a donné l’autorisation de diviser le site en quatre carrés afin de les octroyer aux partenaires qui les rentabiliseront. La CMKK a installé trois partenaires : Hua Chin, RABICO- BAZANO appelé aussi MONA MINING et Atlantic. La configuration actuelle de Shamitumba est de quatre carreaux, dont trois occupés par les partenaires cité ci- haut et un par les artisanaux. La CMKK les a placés de sorte que l’un ne gène pas l’autre. Ainsi chaque partenaire travaille aux cotés de CMKK qui a affecté un chef de projet dans chaque carreau.

Hua Chin qui est celui qui nous intéresse dans ce rapport, a commencé les travaux de découverture dans sa partie. Il a démoli environ trente puits des particuliers qui ont une profondeur de plus de deux cents mètres et entourés du ruban rouge de fermeture par SAESSCAM. Certains autres puis étaient en leurs débuts et le plus profond, selon Hua Chin, avait deux mètres. Ces propriétaires des puits sont soulevés contre Hua Chin et sont descendus à Likasi à SAESSCAM pour revendiquer et demander à Hua Chin de les indemniser.

Hua Chin a recruté à travers CMKK cinquante creuseurs qui sont bien outillés, disons en très bonne conditions de travail.

En traçant sa voix d’accès au site, Hua Chin était obligé de raser certains champs des villageois qui à leur tour réclament d’être payer.

Ces deux évènements ont crées des mécontentements.

Les propriétaires des champs et des puits ont contacté le projet et le CCZ pour une éventuelle intervention.