English français
 

Cahier de propositions sur les services publics de base - n° 2010-05

Gouvernance et services publics : pour ne pas renoncer au rêve du développement

By Alliance pour Refonder la Gouvernance en Afrique (ARGA, May 31, 2010)

Malgré l’engagement de nombreux acteurs et les multiples initiatives à toutes les échelles territoriales, la délivrance des services publics apparaît encore comme peu satisfaisante dans une Afrique qui détient toujours le triste record de pauvreté au monde. Il est commun de soutenir à ce sujet des arguments liés aux capacités institutionnelles et aux errements administratifs mais, fondamentalement, c’est le lien entre gouvernance et service public qui est en cause.

Dans les tentatives de renforcement et d’amélioration des services aux populations, des questions essentielles sont évitées, ou leur intérêt faiblement perçu. Par exemple, n’est-il pas venu le temps de douter de cette « vérité absolue » qui voudrait qu’une bonne politique de décentralisation s’accompagne nécessairement d’une bonne politique de déconcentration ? Ne faut-il pas remettre en cause l’approche de répartition des compétences entre l’Etat et les collectivités locales ? Ne serait-il pas intéressant de revoir les cadres et mécanismes de négociation entre l’Etat, les collectivités locales, les populations et les partenaires au développement ?

Il est urgent de renouveler la pensée et l’approche du service public, en réfléchissant le service public dans la problématique de la gouvernance en Afrique et, en intégrant la gouvernance dans la marche du service public.

Tel a été l’objectif du chantier régional conduit depuis 2007 sur la délivrance de services publics de base qui a abouti au présent Cahier de propositions, et qui contribue à démontrer et à décrire le lien entre le déficit ou l’inadéquation des modes de gouvernance et les problèmes analysés dans le secteur.

Ainsi, ce Cahier de propositions permet-il d’explorer de nouvelles pistes de réflexion, de recherche et d’action capables d’améliorer l’offre et l’accessibilité de services publics, en nombre et de qualité.

En interrogeant à la fois les orientations politiques, les configurations institutionnelles ainsi que les pratiques des Institutions et des hommes au niveau du secteur, ce travail est structuré par cette conviction de l’ARGA que la gouvernance est un concept opératoire.

Elle est une pratique concrète qui ne peut se satisfaire simplement de considérations globales. Elle ne vaut que par ses applications concrètes. Ainsi, il a été réalisé sur la base de recueil d’expériences des acteurs, d’analyses croisées, de mise en débat, et d’élaboration de propositions.

Download