English français
 

Problématique sécuritaire et gouvernance démocratique de la sécurité au Mali

Theme-based keywords

Geographical keywords

Professional category keywords

Methodological key-words

By Dr Zeini Moulaye HAIDARA (FMA, September 12, 2011)

Longtemps perçue dans l’Afrique profonde comme un facteur de prévention de la peur, de la souffrance et de la mort, la sécurité est aujourd’hui un levier de délivrance de la peur (dimension psychologique) mais aussi du besoin (dimension développementale). Elle demeure surtout un droit imprescriptible de la personne humaine (dimension juridique) et cela est inscrit dans les conventions internationales ainsi que dans les constitutions des États. C’est souvent le premier des droits, après le droit à la vie. Mais le droit à la sécurité est de plus en plus malmené, bafoué, remis en cause et parfois même nié sous presque tous les cieux.

L’ampleur des défis sécuritaires actuels et les perspectives qui se dessinent laissent entrevoir de nouveaux horizons dont le plus pertinent, au regard de la mondialisation, paraît être une nouvelle ère de sécurité à fonder sur un cadre normatif international, lui-même bâti sur des normes régionales, voire nationales et locales, qui permettraient d’évoluer vers une situation globale d’amélioration de la sécurité dans le monde.

En attendant d’ouvrir ce vaste champ de vision, nous allons passer succinctement en revue les défis sécuritaires en Afrique de l’Ouest, au Mali en particulier, les enjeux de la sécurité et les perspectives de gouvernance du secteur de la sécurité à la lumière du processus démocratique engagé dans nos pays depuis une vingtaine d’années.

Download