English français
 

Cahier de propositions : Le processus élecoral au Mali (sens et légitimités)

Theme-based keywords

Geographical keywords

Professional category keywords

Methodological key-words

séance 3 Forum multi-acteurs sur la gouvernance au Mali

By Néné KONATE, Elisabeth Dau, Ambroise DAKOUO (Ambroise DAKOUO, September 13, 2011)

De nos jours le Mali vit dans un monde de mutations où les évolutions politico-socio-économiques en cours impliquent des changements non maîtrisés par les populations. Désormais la démocratie représentative impose le suffrage universel pour le choix des dirigeants, à travers l’organisation des élections alternatives. Par ailleurs, ces mutations imposent aux pays africains l’établissement de nouveaux types de partenariats basés sur la signature et la ratification d’engagements régionaux et internationaux concernant les droits de l’Homme. Toute chose en défaillance avec les valeurs culturelles et les principes de gestion connues et maîtrisées par le peuple africain.

Comme mentionné dans la Charte des partis politiques,depuis la naissance de la République du Mali, le 22 septembre 1960, le Peuple Malien affirmait ainsi au monde sa volonté d’indépendance et son attachement aux idéaux de liberté et de justice. Dès lors, on assista à un jeu politique caractérisé par l’existence soit du parti unique de fait, soit du parti unique de droit ou l’absence de toute activité politique avec de graves violations des droits et libertés fondamentaux de l’Homme.

 

Devant cette situation de blocage, le peuple à travers les associations, les organisations syndicales et la presse indépendante, a entrepris une lutte courageuse pour l’avènement d’une démocratie pluraliste et l’édification d’un Etat de Droit garantissant le libre choix des dirigeants et le plein épanouissement des droits individuels et collectifs et où seront bannies l’intolérance et la violence politique. , depuis la naissance de la République du Mali, le 22 septembre 1960, le Peuple Malien affirmait ainsi au monde sa volonté d’indépendance et son attachement aux idéaux de liberté et de justice. Dès lors, on assista à un jeu politique caractérisé par l’existence soit du parti unique de fait, soit du parti unique de droit ou l’absence de toute activité politique avec de graves violations des droits et libertés fondamentaux de l’Homme.

Download