English français
 

Analyse du système de santé dans la commune de Réo (province du Sanguié, Burkina Faso

Theme-based keywords

Geographical keywords

By Rachel Médah (Laboratoire Citoyennetés, Mai 2008)

A Réo, la biomédecine a été favorablement accueillie par une population largement sensibilisée à ses méthodes par

les missions catholiques. Pour autant, l’offre de soins n’est pas excellente. Il n’y a pas de centre de référence de second échelon et l’offre est géographiquement mal répartie, ce qui entraîne des recours à des formations sanitaires voisines. Le système de santé connaît également des dysfonctionnements qui nourrissent un

climat de méfiance entre professionnels de santé et usagers. Ce climat de méfiance est à son comble dans le

contexte de l’accouchement. Les populations de la ville de Réo plébiscitent une accoucheuse traditionnelle qui

est disqualifiée par l’ensemble du personnel soignant.

Les usagères louent son savoir, la douceur de ses manières et ses arrangements financiers, pendant que les

professionnels critiquent son manque d’hygiène et ses pratiques mystiques. L’étude examine en outre la question de la collaboration entre institutions pour la production du service, les compétences des usagers(observance, capacité de prévoir, construction d’une opinion) et esquisse une sociologie des fonctionnaires.L’obligation de production du service dans un contexte où les moyens sont insuffisants met souvent l’agent de santé devant un dilemme : s’il privilégie l’intérêt du patient, il doit surinvestir, ce qui ne peut se faire qu’en puisant dans ses ressources personnelles.

Download