English français
 

Les revendeuses du marché de Hanoukopé face à l’ insalubrité de leur marché : la force de la sensibilisation en langues nationales dans le changement social.

By Edoh Gally et Batsey Atsou (Lomé, August 2008)

HANOUKOPE est un des vieux quartiers de la ville de Lomé (Togo). A l’instar de nombreux vieux quartiers des villes africaines, il a une densité de population très importante. Le marché de ce quartier, l’un des plus importants de la capitale, est animé quotidiennement par ses habitants et ceux des quartiers environnants.

Mais le marché de Hanoukopé était un lieu malpropre, aux alentours inondés d’ordures. Les caniveaux étaient bouchés, laissant échapper l’eau des égouts qui dégagent un odeur insupportable dans le quartier.

C’est dans ce contexte qu’en août 2001, l’ONG Volontaires pour le Développement et l’Assainissement de l’Environnement (VDAE) a pris l’initiative de mené une action dans le but d’assainir le marché de Hanoukopé et ses abords. Par cette action , VDAE voulait aboutir, au sein de la population du marché, notamment les revendeurs et les revendeuses, à une appropriation de l’initiative tendant à assurer dans la durée la salubrité et l’hygiène de ce qui est leur lieu de travail

D’une part, la commune de Lomé, par son service compétent en matière de déchets (Direction des Services Techniques), a apporté, outre son personnel, un appui matériel composé de plaques portant interdiction de jeter des ordures et d’uriner, de tracteurs, de remorques, de pelles et de fourches.

D’autre part il faut noter que la reussite de ce projet provient egalement d’un informateur agueri et fiable surtout que l’on veut traiter avec des femmes souvent analphabetes .Il s’agit d’un crieur pubblic qui va travailler de jour en portant le message aux vendeurs et aux acheteurs au marché,mais aussi de nuit en portant le meme message aux populations riveraines du marché

Ce fut une action socio-communautaire non lucrative et d’intérêt public. Elle a été menée sur la base d’une double stratégie qui a allié la sensibilisation et l’évacuation des déchets aux abords du marché par le ramassage et la collecte des déchets.

Les messages de sensibilisation ont porté essentiellement sur l’interdépendance de l’homme avec son environnement immédiat et indirect, sur l’influence réciproque entre l’homme et son environnement et sur l’importance du capital santé en matière de développemen.

Le jour J,l’engouement fut spectaculaire.Pendant que les agens de vdae executaient les travaux d’enlevement d’ordures et de currage des caniveaux, des femmmes volontaires attiraient l’attention de leurs consoeurs du marché sur la nessecité d’avoir un marché assaini,ceci en langues nationnales et en themes comprehensibles.

Comments

Le résultat obtenu vient de l’adhésion suscitée d’abord chez l’autorité traditionnelle et la mairie, puis chez les femmes revendeuses, premières concernées par la problématique. En outre, les messages éducatifs ont été portés dans la langue locale des commerçantes. Ceci a facilité l’appropriation de l’action par une implication effective des revendeuses elles-mêmes. Une telle approche mérite de faire école pour éviter des opérations coup de poing qui n’ont aucune chance de s’inscrire dans la durée.