English français
 

la royauté de Porto Novo au service de la réconciliation sociale

By Anonrin Moucharafou, Roi ONIKOYI ABESSAN ALAJASE, (Porto-Novo, July 2008)

Porto-Novo, ville capitale du Bénin de par son caractère géographique est une ville pleine de vestiges. Trois (03) grands courants le caractérisent. Dans une première époque elle a été le territoire d’un peuple Yoruba venu d’Oyo et d’Ifê au Nigéria voisin. La deuxième époque correspond à celle de l’arrivée d’Adja-Tado de Tê Agbanlin qui, y créa le royaume de Ho-Gbonou mettant ainsi en veilleuse celle d’Adjatchè qui existait déjà. La période coloniale marquera quant à elle la dernière époque qui est celle de la domination de « Porto-Novo ». Tous ces courants ont occasionnés aujourd’hui un certain nombre de diversités au niveau des formes de légitimités non élues de la ville.

Ainsi, nous distinguons trois (03) rois : Le Roi Yoruba ONOKOYI ABESAN ALAJASE, dons des premiers occupants, le Roi Kpotozoumin, Roi des Gouns et le Roi Toffa 9 issu de la lignée du dernier roi de l’époque coloniale, Toffa 1er. Malgré ces disparités, les trois (03) lignées royales cohabitent harmonieusement nonobstant les griefs existant le roi Toffa 9 et le roi Kpotozoumin. L’institutionnalisation des légitimités non élues constituerait une référence pour lever l’équivoque existant dans ce territoire. Notons que ces rois se retrouvent chaque année lors des grandes cérémonies.

Comments

Il s’agit ici d’une expérience relatant les différents conflits de sucession ainsi que les problèmes de propriétés territoriales au sein du royaume de Porto-Novo qui illustre le conflit des légitimités traditionnelles-légitimités modernes.

Notes

Note : Le niveau de culture du roi de Porto-Novo a permis de recueillir le maximum d’informations concernant le royaume de Porto-Novo.