English français
 

relativité du processus d’inclusion institutionnelle des légitimités non élues

By Anonrin Moucharafou, Sa Majesté, Roi DE KPOTO ZOUME HAKPON III de Porto-Novo, (Porto Novo, August 2008)

Les légitimités non élues au Bénin sont constituées entre autre des rois, des chefs des collectivités, des chefs coutumiers. A Porto-Novo, ville du Sud du Bénin, leur inclusion institutionnelle est relative. Comme avantage il y aura la restauration du droit de cession de pouvoirs secondaires des institutions qui étaient pourtant propres au roi. Cette inclusion paraît sans conséquences mais le piège réside dans l’appréciation que chaque roi fera de son pouvoir juridique car certains pourraient réclamer le droit de vie ou de mort sur les sujets du royaume. Le vote d’une loi sur l’inclusion institutionnelle à l’Assemblée Nationale et le consensus suivi de proposition au niveau du conseil des rois constitueraient les mécanismes par lesquels cela pourrait se réaliser. La cohabitation des légitimités non élues avec celles élues poserait entre autre le problème d’incompréhension vi fidèlement capté par la caméra que ce film constitue presque un document ethnographique.

que ce film constitue presque un document ethnographique.