English français
 

Règlement traditionnel d’un cas d’abandon de domicile conjugal par cupidité.

By Josette Quenum, Roi GONGOUROU SOUAMBOU Salifou TOKO, KOUMA (comé, August 2008)

Bio a volé et a emporté la femme de Barikissou de Bona de la localité de Kika jusqu’au Nigéria. Suite à des enquêtes et à la consultation pour confirmation de l’oracle, le Roi a connu leur destination et en complicité avec la belle famille (les parents de la fille) et en utilisant par ailleurs le « Camboudou » pour siffler et l’appeler. On a pu donc récupérer Barikissou à son époux qu’elle a abandonné avec leurs deux (02) enfants, Raoufou et Malick. Elle était attirée par l’argent le roi a t-il ajouté parce que son mari est un paysan mais qui travaille bien. Ceci s’était passé dans les années 2000 à Kika.

Comments

Il est vrai que la femme en général sait se sacrifier pour ses progénitures. Mais si c’était que cette femme n’aimait plus du tout ce paysan et que le roi par la puissance des ancêtres l’y oblige, elle va souffrir toutes sa vie.

Il s’agit d’une expérience de l’utilisation d’éléments de croyances traditionnelles, l’oracle et le « Camboudou » (équivalant du « gambada » chez les Nagos), dontla puissance ou l’effet a permis au Chef traditionnel de résoudre à sa manière, en cas d’abandon de famille par détournement et enlèvement d’une femme à son époux, certainement par cupidité: l’époux victime est un paysan pauvre, le détourneur est un commerçant (riche) sur le Nigéria.

Au lieu d’utiliser les structures modernes de la société que sont la Police et la gendarmerie pour retrouver et ramener l’épouse disparue par enlèvement, les victimes ont eu recours au Roi (Chef traditionnel)pour avoir solution à leur problème. Ceci illustre un cas de cohabitation de légitimités.

Notes

Camboudou : c’est l’équivalent de Gambada, une divinité du sud bénin qui aurait le pouvoir de vous faire descendre de force d’où vous êtes installé.