English français
 

Le long cheminement des éléveurs sénégalais vers l’autonomie vis à vis de l’Etat

Theme-based keywords

Geographical keywords

Professional category keywords

La fédération nationale des groupements d’initiative économique des éléveurs du Sénégal oriente son action pour un regroupement des acteurs de la filière.

By EYA'A, Albert Patrick, BA, Sokhona Ndiaye (July 2003)

Après l’indépendance du Sénégal en 1960, l’Etat sénégalais a lancé une réforme agricole en vue d’organiser ce secteur d’activité qui constitue la mamelle nourricière et aussi économique du pays . Pour mieux conduire cette politique, l’Etat a formé des coopératives d’agriculteurs et d’éléveurs contrôlés par le gouvernement. Après quelques années,le suivi des ces coopératives par l’Etat s’est estompé et à partir de 1984, les éléveurs ont senti le besoin de se prendre en main en formant d’abord au niveau de chaque village , des groupements d’intérêt économiques en prenant l’exemple des agriculteurs.

L’un des objectifs des regroupemnts était de créer un cadre d’échanges d’expériences et de réflexion propres aux éléveurs ; mais aussi de former une structure indépendante vis à vis de l’Etat.

après ces regroupements, des éléveurs au niveau des villages, l’on a assisté à une fédération à l’échelle locale de la communauté rurale qui regroupe plusieurs villages afin d’harmoniser la commercialisation de leurs produits .Le but recherché à travers ces actions est d’aider les éléveurs sénégalais à résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés;par exemple:

l’accès aux crédits, le problème de l’hydraulique pastorale, la sécurité foncière pastorale liée à la gestion des pâturages . Compte tenu de la grande occupation des espaces par la culture de l’arachide ,sans oublier l’enclavement des zones rurales,qui empêche un bon écoulement des produits laitiers sur le marché pendant l’hivernage. Le rôle de la fédération est donc de faciliter en tant que partenaire , à part entière le lien entre l’Etat et les éléveurs en vue du désenclavement de l’arrière-pays dans ce sillage, depuis sa création, la fédération a installé des kiosques à lait pour permettre aux femmes de vendre leurs produits . en outre, elle a organisé un forum pour lutter contre le vol de bétails: A travers un système d’identification des animaux ,elle organise des séminaires de formation sur la conservation de la nourriture du bétail , des campagnes de constitution de reserve de fourrage pour combattre les feux de brousse. L’intégration des étables laitiers dans toutes les actions entreprises par la fédération font partie d’un vaste projet qui doit rassembler l’ensemble des professionnels du bétail et de la viande au sénégal en vue de former un réseau national des éléveurs du Sénégal , appelé "la maison de l’éléveur ", une organisation qui serait semblable au CNCR( la concertation nationale de coopération des ruraux) qui regroupe les agriculteurs ,éléveurs et les pécheurs du Sénégal .