English français
 

La collaboration entre les autorités coutumières et administratives a permis de réussir le lotissement à Djicoroni Para Djènèkabougou dans la commune IV du District de Bamako.

By Ibrahima Diarra, Youssouf KONE (Bamako, October 2008)

Djènèkabougou est un secteur situé dans le quartier Djicoroni Para, commune IV du District de Bamako. C’est un secteur où les routes sont difficilement praticables pendant la saison pluvieuse. Les ethnies qui vivent dans cette localité sont entre autres, des Malinkés, des Sarakolés, des Bozos, des Peulhs, des Sénoufo, des Miniankas, des Sonrhaïs, etc. les activités menées sont : la pêche, l’élevage, le maraîchage, le commerce, etc.

En 2004, les autorités communales avaient entrepris la deuxième phase des opérations de lotissement du secteur de Djènèkabougou. Cette opération consistait à matérialiser les routes devant servir de passages dans le secteur. Ceux dont les maisons devraient être démolies étaient recasés par la mairie de la commune IV. Certains d’entre eux ayant vendu leurs parcelles de recasement ont refusé de sortir de leurs maisons qui devaient être démolies.

Pour vaincre ces résistances et réussir les opérations de lotissement, la mairie a mis en place une commission chargée de la bonne marche de l’opération. Celle-ci est formée d’un représentant de la jeunesse du quartier de Djicoroni Para, des représentants des chefs de quartier et d’un représentant de la mairie.

Pour réussir la mission qui lui est assignée, la commission a provoqué une rencontre avec les populations pour les sensibiliser sur les avantages de lotissement (la matérialisation des passages, l’installation facile des infrastructures d’adduction d’eau et d’électricité, etc.)

Après cette séance, la commission a recensé les familles qui devraient être recasées et qui n’avaient pas encore bénéficié de parcelles. Pour la répartition des parcelles destinées aux familles à recaser, le maire a réuni les chefs de quartiers pour mettre à leur disposition les parcelles à attribuer. Ces derniers, à leur tour, ont saisi les chefs de secteurs qui sont leurs conseillers. Ensemble, avec les chefs de famille touchés par les opérations ont fait le partage des parcelles. Les chefs de secteur montrent à chacun des chefs de famille concernés, sa parcelle.

Depuis l’implication de la commission dans les opérations de lotissement, la matérialisation des voies de passage se fait correctement. Il n’y a eu aucune démolition de maison sans la mise à la disposition préalable de son propriétaire d’une parcelle de recasement.

De nos jours, le secteur de Djènèkabougou est correctement loti. Il n’y a aucun problème.

Comments

La collaboration entre les autorités coutumières et administratives permet de résoudre les problèmes locaux.