English français
 

Conflit entre soldats britanniques de la mission de l’ONU pour la Paix et militaires guinéens à Lilema (frontière guinéo-sierra leonaise)

By REFMAP (April 4, 2009)

Le 26 Mai 2005, un conflit a opposé les soldats britanniques mandatés en Sierra Leone pour le désarmement des ex-combattants et les militaires guinéens basés à Lilema. Ce conflit a surgi suite au stationnement d’un véhicule de la mission de l’ONU chargé de la Paix à Yenga. Cette zone guinéenne est réclamée par la Sierra Leone. Les limites frontalières entre la Guinée et la Sierra Leone se trouve à Yenga et a été délimité par les colons français et britanniques depuis 1912. Mais la découverte de mines de diamant attise les appétits. Les soldats britanniques ont commencé à prendre des photos de la zone litigieuse et de la base militaire guinéenne située sur la colline de Lilema. Suite aux violentes altercations entre les soldats britanniques et guinéens, un des soldats britanniques se précipite dans le véhicule pour prendre la fuite et blesse un militaire guinéen à la jambe. Les militaires guinéens réussissent à immobiliser le véhicule et font appel aux autorités administratives et militaires de la Sierra Leone pour régler le conflit.

Les autorités administratives et traditionnelles de Kouindou (sous préfecture frontalière de la Sierra Leone située à 5 km de la préfecture de Guéckédou en Guinée) ont condamné l’attitude des soldats britanniques de la mission de l’ONU et présenté leurs excuses aux militaires guinéens en leur demandant de ne pas en faire un problème majeur et de permettre à la population de Kouindou de faire son marché à Nongoa (sous préfecture de Guéckédou en Guinée) comme d’habitude.