English français
 

Conflit femmes commerçantes et les autorités de Sinko (Guinée Forestière Guinée).

Geographical keywords

By REFMAP (September 30, 2009)

La CRD (Communauté Rurale de Développement) de Sinko est devenue depuis quelques années un pôle d’attraction où les populations de la Guinée Forestière, du Mali et de la Côte d’Ivoire se rencontrent pour des échanges commerciaux. Les femmes, assurant 60% de ces activités, rencontrent des difficultés dont, entre autres, les tracasseries policières et douanières. Au mois de Février 2008, un conflit a opposé les femmes commerçantes de Cote d’Ivoire. En effet, le REFMAP est une Organisation non gouvernementale Ouest Africain, apolitique et non sectaire crée par les femmes de la Guinée, du Liberia et de la Sierra Leone qui a des antennes le long des frontières et qui travaillent sur ces questions.

Les objectifs de la mission :

  • Echanger les expériences avec les antennes de Guéckédou et de Macenta qui ont une grande expérience dans la prévention et résolution des conflits ;

  • Connaître les difficultés les contraintes et difficultés liées à la mise en Ĺ“uvre des futures du projet ;

  • Promouvoir le partenariat entre les antennes dans la réalisation des activités quotidiennes qui sont essentiellement des Formations , la résolution pacifique des conflits communautaires ,des vulgarisations de textes légaux ,des campagnes de sensibilisation , des plaidoyers et lobbying , des activités transfrontalières , la prévention des conflits , la création de réseaux d’acteurs locaux intervenant dans le processus de paix et de protection des femmes . L’impact positif de ces activités sur la vie des communautés n’est plus à démontrer.

Après l’analyse des mécanismes de prévention, de gestion et de résolution pacifiques des conflits développé à Guéckédou, la mission a noté que l’antenne préfectorale du REFMAP de Guéckédou avait déjà réalisée des activités avec notamment New Field Fondation une ONG internationales basée aux USA spécialisée dans le financement des activités des ONG féminines à travers l’Afrique, le projet portait sur le renforcement des capacités des femmes du bassin du Fleuve Mano. Dans cette activité l’antenne a former 70 femmes leaders du Libéria, de la Sierra Leone et de la Guinée ; suivie d’une caravane de la Paix , au terme de ces activité un comité de 9 neuf femmes avait été mis en place , trois femmes par pays pour prévenir les conflits et protéger les femmes commerçantes. Cette expérience du comité de paix de Guéckédou a in