English français
 

Communautés chrétiennes de Dandé : Entre éducation religieuse dialogue social et politique

By Boureima Ouedraogo, Sana Michel (Ouaga, Bobo, September 2008)

La communauté représente l’église catholique à Dandé. Son responsable, le Catéchiste SANOU Pascal est chargé de l’éducation religieuse des jeunes chrétiens, de transmettre les informations au sein de la communauté chrétienne catholique. Sa présence dans les réunions, sa participation aux travaux de l’administration publique, et ses sorties pour proclamer la bonne nouvelle permet à la population de la localité de le connaître et de lui conférer une légitimité à des animateurs de la vie publique locale. Pour lui, il existe à Dandé les légitimités politiques (Maire, les conseillers et les leaders des partis politiques), les légitimités administratives (le préfet, les responsables des services déconcentrés de l’état) ; les légitimités religieuses (communauté musulmane, les catholique, protestante et coutumière).

Ces légitimités contribuent au développement de la localité à travers la participation aux rencontres, aux cotisations et des propositions, la résolution de conflits, la promotion du dialogue entre toutes les forces vives locales).

Selon le catéchiste, il existe des rapports de collaboration, de respect et d’entente. Malheureusement, ces relations sont souvent entravées pendant les élections par des malentendus, quelques cas de litiges. Il y a aussi le manque de dialogue et des problèmes fonciers qui sont souvent à l’origine de la rupture de cette cohabitation pacifique. Toutefois, ces cas de litiges sont généralement résolus, soit par l’administration, soit par les autres détenteurs de légitimités.

Quant à la communauté protestante de Dandé, elle est dirigée par le Pasteur YAMEOGO Abraham l’Eglise des Assemblées de Dieu dont la fonction est de parler de l’évangile dans la localité. Le Pasteur participe, au nom de sa communauté, aux rencontres, débats. En ce qui concerne les légitimités existantes à Dandé, il cite la mairie, la préfecture, la communauté musulmane, les catholiques, les protestants et les coutumiers ; Selon lui, elles contribuent à l’instauration du dialogue, et à la résolution des problèmes sociaux.

Il existe une relation de collaboration entre les légitimités pour les raisons suivantes : partage des idées, soutien des autres légitimités en cas de problèmes, participation au développement de la commune à travers le payement des taxes, des cotisations.

Proposition pour une vie harmonieuse

Pour le catéchiste, la cohabitation harmonieuse ne peut être fondée que sur l’entente, la solidarité, la communication, la participation au rencontres, et le pardon.

Le Pasteur YAMEOGO propose le dialogue, l’entente et la cohésion entre les habitants de la localité. Selon lui ce sont les bases fondamentales pour la paix et l’harmonie.