English français
 

La musique congolaise traverse les frontières sans passeport ni visa

Theme-based keywords

Geographical keywords

Professional category keywords

By HIEN, B. Alain (Aougadougou)

Depuis des décennies, il y a une invasion de la guitare rythmique venue du Congo dans tous les murs des populations africaines.

De la " Rumba " au " Ndombolo " aujourd’hui, rares sont ceux qui peuvent jeter la pierre à ceux qui ont fredonné des airs ou se sont trémoussés à l’écoute de mélodies venues des deux rives du fleuve Congo.

La musique congolaise à ce qu’on dit est mieux dansée en Afrique Occidentale que Centrale. Les peuples africains n’y ont fait aucune barrière. Ils consomment sans modération au risque d’une taxation d’aliénation culturelle, au risque d’une accusation de dérive identitaire.

Amis n’est-ce pas là aussi la preuve qu’au-delà des spécificités et particularismes, l’Afrique est une et doit consolider cette réalité dans l’Unité (ou l’Union) de tous ses peuples (ou son peuple).

Les africains de par leurs habitudes et leurs assimilation mutuelle ont fait le choix de l’intégration par le bas.