English français
 

Le maire de la commune urbaine de Douala 2e prêche par l’exemple

Theme-based keywords

Geographical keywords

Professional category keywords

By AMASSANA, Denise

En 1993, Fampou David Dagobert maire de Douala 2e décida de viabiliser cette unité administrative. Douala 2e est un quartier de la ville de Douala, capitale économique du Cameroun. Ce quartier était dépourvu des routes, de caniveaux et les maisons étaient construites de façon anarchique.

Le maire entreprit une campagne de sensibilisation visant la destruction des " maisons qui accouchent ". Cette expression dé "signe des comptoirs, des boutiques_ annexes des maisons d’habitation et construites à la limite de la route. Les cases étaient construites sans respect de la norme selon laquelle les constructions doivent se trouver à cinq mètres du bord de la route.

De porte en porte, le maire ordonna aux propriétaires des " maisons qui accouchent " de détruire leurs annexes. Il fixa un délai pour cela. Appartenant à cette catégorie d’habitants, le maire se présent chez Fampou Dagobert ayant constaté l’absence du propriétaire, il demande à son épouse de lui transmettre la recommandation.

La semaine de sensibilisation connut une résistance. Aucun habitant n’obéit aux ordres du maire ; ce dernier sévit et détruisit toutes constructions non conventionnelles en commençant par la sienne.