English français
 

Les opérateurs économiques du secteur de l’Agro-Alimentaire de l’Afrique de l’Ouest s’organisent

By KEITA, Souleymane M.

La deuxième édition de la conférence sur les perspectives agricoles en Afrique de l’Ouest, organisée les 7,8, 9 Avril 2000 à Bamako par le Projet d’Appui du Système de l’Information Décentralisée du Marché Agricole (PASIDMA) en partenariat avec l’Université d’Etat du Michigan sous l’égide de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM) a offert aux opérateurs économiques ouest africains du secteur de l’Agro- alimentaire de réfléchir sur la création d’un Réseau dénommé Réseau des Opérateurs Economiques du Secteur de l’Agro-alimentaire de l’Afrique de l’Ouest (ROESAO) afin de faciliter les échanges commerciaux dans notre espace sous régional, échanges rendus difficiles à cause des contraintes liées au déficit d’information, à la prolifération des postes de contrôle et aux tracasseries qui en découlent. D’autres contraintes telles que celles liées à la qualité et au conditionnement des produits ont été également examinées.

Ainsi, pour aller à la création effective du réseau, un comité de pilotage de dix huit membres soit deux représentants de chaque pays présent à la conférence a été mis en place. Il était présidé par le mali dont les délégués ont désigné un des leurs comme Coordinateur sous-régional avec pour mission entre autres de rédiger un Projet de Charte, de Règlement Intérieur et de Plan d’Action devant être discuté, amendé par le Comité de pilotage en sa plus proche session. Cette session eut lieu à Niamey les 11, 12 et 13 Septembre 2000. Cette réunion permet non seulement de discuter des textes fondamentaux du réseau mais aussi de faire le point des échanges qui ont été effectuer entre opérateurs céréaliers maliens, burkinabés et nigériens et qui se chiffraient à plus de trente mille (30.000) tonnes. Le réseau était en marche. Trois mois plus tard, un contact portant sur la fourniture d’environ six cent (600) têtes de bovins fut sig

né entre les bouchers de Conakry et les opérateurs maliens de la filière bétail viande. Il connaît un début d’exécution.

Depuis le 15 Mars 2001, le réseau est effectivement créé et les instances sont mises en place. Le Conseil d’Administration est composé de dix huit membres. Il est présidé par Madame Alizeta Savadogo, Commerçante de céréales au Burkina Faso.

Afin d’accomplir sa mission et d’atteindre ses objectifs dans les conditions idoines, le Réseau des Opérateurs Economiques du Secteur de l’Agro-Alimentaire (ROESAO) a mis en place un cadre de collaboration avec le Réseau ouest-africain des systèmes d’information des marchés Agricoles (SIM).

Le Réseau des Opérateurs est déjà riche de neuf (9) membres. Le Burkina Faso, le Benin, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, le mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Les zones de déficit et d’excédent alimentaire sont identifiées, les échanges sont en cours.

Notes

L’auteur est président du Réseau des Opérateurs Economiques du Secteur de l’Agro-alimentaire de l’Afrique de l’Ouest (ROESAO)