English français
 

"Clair-Obscur" : La corruption à visage découvert.

Une émission de la télévision béninoise pour dénoncer la corruption

By ADJAHOSSOU, Firmin (Cotonou)

Oui "Clair-Obscur" c'est bel est bien le nom d'une émission télévisée proposée par l'Officie de Radio et Télévision du Bénin qui se veut un creuset d'analyse, de diagnostic et de mise à nu de certains abus et pratiques très obscurs de notre société et qui constituent une véritable gangrène pour le développement économique et social de notre pays voire de toute l'Afrique.

Chaque quinzaine, un thème est choisi et des personnes ressources de diverses catégories sociales, politiques et même religieuses sont invitées à y prendre part. La seule règle du jeu est de pouvoir dire la vérité, rien que la vérité sur tout ce dont ils ont connaissance afin que tous les téléspectateurs puissent découvrir et s'informer sur les zones encore obscures de notre société en vue d'une prise de conscience.

Le thème récurrent est " la corruption dans les structures sanitaires publiques ". Cette émission a mis à nu de nombreuses pratiques de corruptions instaurées dans ce secteur au détriment des malades et autres usagers de ces services publics. Rares sont les treize hôpitaux, les cinquante cliniques d'accouchements, les quarante six cabinets médicaux, les neuf cabinets de chirurgies dentaire et les quarante sept cliniques de soins infirmiers qui échappent au phénomène de la corruption. Le constat est encore désolant lorsqu'on ajoute à cette liste les soixante douze officines de pharmacie et les milliers de dépôts pharmaceutiques. Malgré l'insuffisance fragrante des infrastructures sanitaires une corruption, une exploitation de la détresse des malade est organisée et ce parfois avec la complicité du personnel de santé accrédité pour soit disant soulager la douleur des malades.

Ainsi, il est très aisé de rencontrer des médecins et infirmiers qui violent très allègrement le serment qu'ils ont prêtés en contribuant à la déchéance des malades et à la dévalorisation de l'ordre pour une seule raison : la recherche effrénée de l'argent.

Clair-Obcur a créé un débat national sur la question de corruption. Du simple de débat organisé sous la forme de table ronde l'émission a pris une telle ampleur et reçu une grande adhésion de la population si bien les images de la corruption captées grâce à des caméras cachées ont commencé par faire leur apparition sur les écrans de télévision. Certes pour le moment, les images sont présentées de façon à ce que les téléspectateurs de ne découvrent les visages des agents corrompus ni ceux des corrupteurs. Mais la télévision béninoise promet d'évoluer prochainement vers une corruption à visage découvert.