English français
 

Décentralisation au Mali: la Commune de Mafouné prise dans une tourmente

Theme-based keywords

Geographical keywords

By DEMBELE, Paul François (Bamako)

La commune de Mafouné a été créée en 1998 suite à la politique de décentralisation amorcée par l'Etat. En 1991, elle se trouve dans le cercle de Tominian et a comme région celle de Ségou. La commune de Mafouné se situe au Sud-Ouest du Burkina Faso et au Nord-Est de la commune de Madiakuy.

L'avènement de la décentralisation a changé les anciennes manières de gouverner. Cependant, les problèmes auxquels les populations sont confrontées ne cessent de se multiplier. Autrement dit, nombreuses sont les personnes qui n'arrivent pas à comprendre cette nouvelle manière de diriger la société. Le problème est plus délicat avec la présence du Délégué du Gouvernement dont les fonctions se confondent presque avec celles du Maire. Dans la Commune de Mafouné, le Délégué aide le Maire dans l'exercice de sa fonction. Néanmoins, le Délégué délivre des certificats à la population, résout certains conflits que le Maire a le droit d'exercer. Ainsi, la population est amenée à sous-estimer le pouvoir du Maire qu'elle a élu. Les tâches de ces Délégués de Gouvernement doivent être redéfinies de telle sorte qu'elles ne puissent pas se confondre avec celles du Maire et éviter ainsi la subor dination de l'un vis à vis de l'autre.

Les conflits qui ont déchiré les villages il y a des années constituent une entrave au développement de la Commune. Les villages n'arrivent pas à s'unir à cause des contrats qu'ils ont eus il y a des années. L'exemple des trois villages (Lèbèkuy, Kira et Wanian) nous montre bien l'ampleur du problème. Les trois villages voulaient chacun un lycée en 1997. Les autorités gouvernementales avaient décidé de créer un second cycle pour les trois villages. Les villages devaient donc convenir sur les lieux d'emplacement de ladite école. Les habitants de Wanian voulaient que l'école soit chez eux ou à Lèbèkuy, ceux de Lèbèkuy chez eux ou à Kira et ceux de Kira uniquement chez car ils considèrent leur village comme le centre des deux autres villages. Le problème fondamental se trouve entre les habitants de Kira et ceux de Wanian qui refusent toute coopération. Il y eut dans les années 1920 un problème de terre entre les deux villages. Les deux villages ne sont pas parvenus à un accord

et ils ont adopté le système de contrat de poules sur les fétiches. Certains vieux ont trouvé la mort et dès lors, entre les deux villages, il n'y a pas de mariage. Les mariages qui s'étaient faits ont été annulés. Néanmoins, les enfants de Kira ont fréquenté le premier cycle de Wanian pendant plus de dix an avant d'avoir un premier cycle. Les conditions dans lesquelles ces enfants travaillaient sont à déplorer car aucun lettré n'est sorti de cette école ; le plus avancé dans le cycle a été celui de la cinquième année. lèbèkuy et Kira gardent des relations très tendues.

La Commune de Mafouné dispose d'une seule ONG (Makouéna). L'Association des jeunes et des femmes, les regroupements entre les villages sont quasi inexistants. Le Maire s'est donné comme priorité de sensibiliser la population pour une union plus forte. La position du Maire dans la résolution des conflits entre les villages est souvent neutre pour ne pas risquer de diviser la population. Le Maire et ses conseillers n'arrivent pas à collecter les impôts parce que certaines personnes refusent de les payer. Pour ces derniers, les impôts ne les profitent jamais car les routes sont insuffisantes, les centres de santé et les écoles sont aussi insuffisants et non équipés ; les taxes sont nombreuses et devraient amener les autorités gouvernementales à annuler les impôts sur les personnes. Il y a certains qui pensent que l'impôt sert seulement ''à nourrir'' le Maire et ses Conseillers.

Je situe le problème d'union à un problème ethnique. La jalousie de voir son prochain progresser dans la vie est très grande entre les villages bwa.