English français
 

Gestion des médicaments essentiels

Theme-based keywords

Geographical keywords

Professional category keywords

By GOITA, Dramane

LE GROUPE D’APPUI AU DEVELOPPEMENT A LA BASE (GADB), est une ONG basée à Koulikoro. La Fédération Régionale des Associations de Santé Communautaires et Locales (FERASCOM ET FELASCOM) de Koulikoro ont contacté GADB pour résoudre leurs contraintes en matière d’approvisionnement en médicaments essentiels au niveau des Centres de Santé Communautaire (CSCOM) dans la zone de Koulikoro dans le cadre de la réforme de la politique sectorielle de la santé au Mali.

Depuis la mise en place des nouvelles politiques et programmes de développement sanitaire, la mise en ouvre a relevé des insuffisances sur l’organisation du système et dans l’application des textes et politiques. Les problèmes rencontrés dans le cercle de Koulikoro par les associations de santé communautaire (ASACO) dans l’accomplissement de leurs missions se résument en : rupture fréquente de médicaments dans les CSCOM ; le prix de revient élevé des médicaments, les entraves institutionnelles juridiques pour les ASACO dans l’approvisionnement des médicaments ; la non maîtrise de la politique sectorielle et des textes y afférents ; le faible encrage institutionnel des ASACO. C’est ainsi que lors d’un atelier organisé par World Education et AMAPROS qui a regroupé toutes les ASACO du cercle, l’initiative d’agir par une campagne d’action civique et de concertation a été prise en vue de trouver des solutions durables aux problèmes cités plus haut. C’est ainsi qu’un collectif représentant des ASACO du cercle de Koulikoro a saisi l’ONG/GADB pour l’élaboration et la mise en ouvre d’un plan d’action de plaidoyer en vue d’apporter un changement susceptible de garantir un approvisionnement régulier et à faible coût des communautés en médicaments.

Dans ces conditons le GADB s’est fixé comme objectifs principaux de contribuer à la mise en place d’un système d’approvisionnement pérenne et à moindre coût des CSCOM et CSAR en médicaments essentiels /DCI et de clarifier non seulement les rôles/responsabilités des ASACO et des services socio-sanitaires dans la gestion des médicaments mais également les relations entre pharmaciens privés et les CSCOM et CSAR.

Ainsi le GADB, la FERASCOM et la FELASCOM ont élaboré et mis en ouvre une stratégie de plaidoyer qui tourne autour de :

Implication des partenaires à tous les niveaux d’exécution du projet

· Mise en place d’une commission d’orientation et de gestion des activités du projet (GADB Collectif des ASACO, FELASCOM ; FERASCOM) ;

· Atelier diagnostic du système d’approvisionnement en médicaments et d’élaboration des orientations pour la réforme du système ;

· Rédynamisation de la fédération locale et mise en place des comités de gestion et de suivi du projet représentatif des partenaires.

Développement des alliances et plaidoyer auprès des décideurs

· Rencontres initiales avec les décideurs politiques, les partenaires chargés de la santé (DRS-DERSP), les alliances qui sont impliquées - Les APE (Association de parents d’élèves), la CAFO (les femmes). Président du conseil de cercle de la FENASCOM pour obtenir leur adhésion au projet.

Les acquis seront disséminés par radio en Bamanan et en Français et dans le journal l’Essor pour informer le reste de la population sur les résultats du processus avec l’appui de la Direction régionale de la Santé et la FELASCOM.

Appui Technique local, national et régional des services concernés :

Collaboration entamée avec la FENASCOM pour la revue des recommandations de l’atelier en vue de les formuler pour intégration dans les textes.

Progrès vers l’atteinte des objectifs, impacts et résultats :

Grâce aux activités de plaidoyer menées ; tous les acteurs concernés ont compris que les Associations de Santé communautaire peuvent s’approvisionner auprès des pharmaciens privés agrées par l’Etat ou auprès de la direction générale de santé. Les médicaments sont vendus au détail aux ASACO à un prix réduit au niveau des dépôts répartiteurs de cercle après re-conditionnement pour non seulement assurer leur utilisation maximale mais aussi éviter leur péremption. Les ASACO commencent à avoir une bonne compréhension des textes régissant le système d’approvisionnement des CSCOM en médicaments. Les ruptures de stock au niveau des CSCOM sont atténuées. La présidente de la CAFO lance un appel aux autres femmes dans les villages aux fins de s’approcher des ASACO pour faire pression.

Comments

Lorsque l’initiative vient des OSC/ communautés et que celles-ci soient au centre de l’action, la réussite est toujours au bout de l’action.

La participation au processus du gérant du dépôt répartiteur de cercle de Koulikoro qui se sentait concerné est aussi un autre gage de succès.