English français
 

Renforcement du pouvoir d’influence des femmes

Theme-based keywords

Geographical keywords

Professional category keywords

By

La Coordination des Associations et ONG féminines (CAFO) est un collectif de 762 organisations féminins qui a pour mission de promouvoir le développement associatif dans la perspective de l’amélioration des conditions de vie des femmes pour leur participation au processus de développement du Mali. C’est dans ce cadre qu’elle entend mener des actions de plaidoyer pour le renforcement du pouvoir d’influence et de dialogue des organisations féminines maliennes en matière de politiques de développement.

Problématique

Aujourd’hui avec le contexte socio-politique, la CAFO se trouve confrontée a un certain nombre de problèmes qui du coup entravent son opérationnalité alors que cette organisation de par le nombre croissant des associations et ONG féminines doit impérativement répondre aux exigences des femmes maliennes.

Convaincue qu’aucun développement ne peut se faire sans l’implication réelle et la prise en compte des préoccupations fondamentales de la femme dans les plans, politiques et programmes de développement national, c’est ainsi que la CAFO a engagé une réflexion en profondeur qui a abouti aux constats que les femmes leaders ont une faible capacité de négociation et d’influence des politiques, plans et programmes de développement, problématique dont le présent projet tente de prendre en charge.

 

Objectifs

Créer quatre (4) coalitions d’ONG féminines au sein de la CAFO pouvant influencer chacune une politique/ pratique préjudiciable aux femmes dans les secteurs du développement et renforcer les capacités des femmes leaders animatrices de ces coalitions.

 

Stratégies

Organisation de journées d’information et de mise à niveau des femmes du District et des régions en interpellant la Primature et les Ministres ou leurs représentants dûment mandatés à charge de la Promotion de la femme ; la Santé ; l’Education ; l’Administration territoriale et collectivités ; la Sécurité ; la Culture etc.

L’élaboration et l’adoption des règlements intérieurs des coalitions et la mise en place des quatre (4) coalitions d’influence.

La formation en plaidoyer de certaines femmes leaders à même d’influencer les politiques et Programmes et la création de la coalition de mobilisation sociale qui regroupe les 4 coalitions.

 

Progrès vers l’atteinte des résultats et impacts

Les organisations féminines (Associations/ONG) ont pris connaissance et se sont appropriées des contenus des grands programmes de développement du Mali (PRODEC, PRODES, PNAE, PRODEJ etc.) et de 22 textes et conventions internationaux et sous régionaux en matière de promotion féminine. Quatre (4) coalitions d’ONG et associations féminines ont été constituées, chacune des quatre coalitions a analysé une politique dans les domaines ciblés ; élaboré un plan d’action. Cinquante (50) femmes leaders sont formées et sont capables de faire une restitution à la base et d’influencer les politiques et programmes de développement au niveau régional. Un partenariat formel a été établi entre huit (08) départements ministériels et autres structures techniques et les quatre coalitions créées.

 

Effets /Impacts

Le renforcement des relations de collaboration entre la CAFO et certains départements ministériels : la bonne perception par les femmes de la nécessité de leur implication dans la conception, la mise en ouvre et le suivi/évaluation des politiques et programmes de développement nationaux et la dynamique interne au sein de la CAFO sont les principaux effets constatés. Cette structure fait office aujourd’hui de colonne vertébrale de la société civile.

 

Leçons apprises

La méconnaissance des textes conventionnels, législatifs et réglementaires et tout comme le contenu des programmes et politiques de développement par les femmes, a été un facteur handicapant pour leur implication consciente dans la gestion de la vie publique et leur épanouissement. L’utilisation des techniques de plaidoyer et une stratégie de communication efficace entre les femmes ou leurs organisations constituent des nécessités de premier plan.

 

Défis

· La pluralité des domaines d’intervention des organisations des femmes, leur nombre croissant et l’immensité du territoire national rendent difficile l’atteinte des objectifs à court terme.

· L’opérationalité des coalitions au niveau de tous les démembrements de la CAFO pour rendre les actions de la CAFO plus efficace et visibles à tous les niveaux (central, régional, local) à cette heure de la décentralisation.

· L’amélioration de la participation de la femme malienne à la vie publique. " La plus grande satisfaction que j’ai eue depuis que je suis à la tête de la CAFO est la mise en place des coalitions, cet outil de renforcement du professionnalisme des femmes dans leur participation à la gestion des affaires publiques " dixite Oumou TOURE (Secrétaire exécutive de la Cafo).