English français
 

Identité culturelle socle de l'efficacité de l'action publique locale

Dossier

Theme-based keywords

Geographical keywords

By TRAORE, Koufecou A. (2002)

L'action publique locale ne saurait trouver plus d'efficacité que lorsque le citoyen qui en est le bénéficiaire ne s'y reconnaisse et n'y comprend son utilité, l'état qui se dit moderne lui imposant une doctrine étrangère de ka gestion des affaires le concernant.

Selon les occidentaux l'action publique relève de l'état et l'état moderne restera toujours opposer à l'état réel tant qu'il ne se remet en cause au regard de l'échec de toutes sortes de concepts de développement.

De nos jours la chose publique ne profite qu'à un petit nombre de personnalités se trouvant à la tête de l'état ou dans les rouages administratifs et politiques du pays.

Si nous voulons donner plus d'efficacité à l'action publique il faut nécessairement réinventer des nouvelles institutions et autorité de l'état et cela notre peuple en a les ressources pour relever ce défi connaissant la ténacité et la volonté de ses ancêtres qui ont su inventer des instruments de gestion fondés sur la diversité et la solidarité que entre les groupes humains.

Il est à noter que tout changement n'est possible que lorsque l'identité culturelle est pris en compte. C'est à partir de l'identité culturelle est pris en compte. C'est à partir de l'identité culturelle que s'enracine nationalisme et patriotisme liés à la terre même et dont chaque individu appartenant au groupe culturel constitue une graine.

Ainsi il est très facile de comprendre que l'identité culturelle constitue le seul instrument de mobilisation sociale. C'est à ce niveau qu'une stratégie de changement peut trouver un appui en s'alliant avec la culture pour renforcer le degré de sentiment. Conscience ou l'étouffer pour régner sur le vide. Chaque culture spécifique au Mali constitue une branche particulière dans la culture globale qui fonde un esprit unique sur un fond commun.

La plus grande richesse au Mali est constitué par sa civilisation originale, puis par un mélange de cultures qui a su trouver son unité dans la diversité. Ce mélange constitue un réservoir inépuisable de ressources humaines. C'est dans ce réservoir que le Mali peut trouver ses réponses les plus consistantes et les plus légitimes pour bâtir son avenir.

Le concept de civilisation renvoie à une architecture de réponses qu'un groupe élabore pour s'adapter aux défis de son environnement au cours des siècles.

Comme toute vie, cette civilisation évolue en fonction des rencontres de difficultés et secrète ses propres contractions et ruptures.

Lorsqu'il s'agit de franchir un stade d'évolution le groupe qui partage le même esprit de civilisation peut constituer un point de rassemblement et trouver un facteur de consensus à partir de son dénominateur commun. C'est à partir de ce niveau que réside pour nous la grande chance du Mali.

Lorsque les serviteurs de l'état sans fondent leurs biens personnels aux biens publiques l'action publique locale ne saurait être efficace.

Ainsi il est à rappeler ici la première loi de la charte de Krukanfouga de l'empire du Mali en 1236 qui stipule ceci :

 

TITRE I : ARTICLE 1

 

Définition du bien privé : désormais dans le Mandé (Empire du Mali) chaque individu a droit au bien et à la propriété privée comme indiqués :

 

1) le fruit ou le bénéfice de tout travail physique ;

2) ce que l'on acquit suite au commerce ou par échange ;

3) ce que l'on reçu par héritage ;

4) ce que l'on reçu par donation ou leg ;

5) ce dont a reçu de par le savoir bien vaillant.

 

ARTICLE 3

 

Toute autre forme d'acquisition de biens est illicite et est considérée comme bien mal acquis et est totalement interdite. Ces formes sont : le vol, le brigandage, la tricherie, l'escroquerie et les jeux de Poker.

 

A partir de ce seul article que nos institutions traditionnelles qui ont survenus et nous sont venus à travers des siècles restent encore vivantes sur toute l'étendue du territoire. Certaines continuent encore à opérer au sein des communautés en tant que représentant de la stabilité et de l'équilibre de la justice. Elles restent opérationnelles et efficaces dans certains nombres de domaines.

 

Enfin pour une meilleure efficacité de l'action publique locale il est nécessaire de :

 

1. identifier les institutions traditionnelles encore opérationnelles pour les insérer dans le processus du développement harmonieux du pays ;

 

2. poursuivre des études et recherches pour mieux faire connaître le pays réel afin d'intégrer les résultats dans les stratégies de planification ;

 

3. mettre en place un programme d'éducation civique et de formation intensive : il est urgent que les différentes légitimités s'approprient les connaissances des deux systèmes qui font leurs pouvoirs. Cela constitue un facteur puissant pour la cohabitation harmonieuse.

 

Les autorités et institutions traditionnelles restent efficaces à cause de leur significance des transformations subies par la réalité des campagnes. Deux méthodes restent encore adaptées à l'environnement immédiat.