English français
 

La voie de l'entrepreunariat en Afrique

Theme-based keywords

Geographical keywords

l'Institut supérieur de technologie de cotonou : la première universitaire technologique de l'Afrique de l'Ouest

By DOUSSOH, M. K. Bruno

Créé en octobre 1996, et construit sur un domaine de plus de deux (02) ha à Kpondéhou (Cotonou, Bénin), l'Institut Supérieur de Technologie (IST) est la consécration de profondes réflexions menées durant des années par un groupe de professeurs de haut niveau sur la possibilité de formation des jeunes universitaires africains. Pour atteindre cet objectif, l'Institut Supérieur de Technologie a signé une convention de partenariat avec certaines universités du Nord dont Poitiers et Tours. L'architecture de cette convention repose essentiellement sur la délocalisation de la formation relative aux diplômes d'Etat préparés dans ces universités.

Les missions de l'Institut Supérieur de Technologie s'articulent autour de la formation initiale, du recyclage et du perfectionnement des étudiants, des techniciens supérieurs, des fonctionnaires des secteurs public et privé, d'ingénieurs des techniques et d'ingénieurs de conception dans les domaines tertiaires technologiques et industriels.

L'Institut Supérieur de Technologie se donne pour ambitions : d'imposer son leadership dans les domaines variés de formations tertiaires, technologiques et industriels au Bénin et en Afrique, de s'inspirer des grands modèles d'universités américaines, canadiennes, européennes et africaines en vue de la formation aujourd'hui et demain des techniciens supérieurs, des ingénieurs et des managers aussi compétents que ceux formés dans les meilleures institutions de la planète. De fait, cette grande école peut profiter des atouts des futurs cadres en formations pour constituer la future technopole du continent africain.

Comments

Les fondateurs de l'Institut Supérieur de Technologie du Bénin ne cachent pas leur ambition de vouloir ériger leur école en un centre de formation de la matière grise du continent. Mais mieux ils rêvent de poser dans cet Institut les fondations d'une pépinières d'où naîtront les entrepreneurs d'une nouvelle Afrique en devenir.