English français
 

Mobilisation des femmes de Faladiè Sema pour une opération sanya

Theme-based keywords

Geographical keywords

Professional category keywords

By Mme Coulibaly Nantènè Coulibaly (: Bamako, January 2008)

Faladié Sema est un des quartiers les plus nantis de la commune VI du District de Bamako au Mali dont la plus grande proportion des habitants sont des cadres qui occupent de hautes responsabilités dans les administrations publiques et privées. Dans les années 1999, le quartier était très propre, mais depuis environs 5 ans, nous assistons à une insalubrité croissante de l’ensemble du quartier.

Les rues étaient non seulement en mauvais état, mais comblées d’ordures et d’eaux usées. Les caniveaux comblés d’ordures perturbaient l’écoulement normal des eaux de pluie qui stagnaient dans les rues. Tout cela favorisait la prolifération de nids de moustiques et des maladies liées à l’insalubrité.

Les femmes de Faladié sont conscientes que l’assainissement relève de leurs tâches fondamentales et qu’il est à la base de la santé, du développement économique et social. De plus elles connaissent que la constitution du Mali en son article 15 stipule que «toute personne a droit à un environnement sain, la protection, la défense de l’environnement et la promotion de la qualité de la vie sont un devoir pour tous et pour l’Etat».

Partant de ces constats, elles ont décidé de contribuer activement à l’amélioration de leur cadre de vie. A ce titre, elles ont mené des activités de salubrité tels que : le balayage quotidien et permanent, le curage des caniveaux et la sensibilisation des ménages pour leur adhésion aux services du Groupement d’intérêt économique (GIE) de ramassage d’ordures (Sema Sanya). La mairie de la commune VI a soutenu l’organisation pratique de ces journées de salubrité à travers la mise à disposition du petit matériel (pelles, brouettes, etc.)

Cette rencontre a été médiatisée (les parties les plus sales ont été visualisées: 12 rues) et nous avons programmé avec l’Office de Radio Télévision Malienne (ORTM) plusieurs diffusions des images de ces rues les plus sales. Lorsque, ces images ont paru à la télévision nationale, les populations du quartier ont incité les femmes à créer une structure formelle s’inscrivant dans le cadre de l’assainissement.

C’est ainsi que l’association dénommée: Association des femmes pour le développement de la paix sociale AFeD/PS (Benkadi) fut crée le 23 décembre 2006.

Les objectifs visés portent sur la mobilisation des populations riveraines pour leur implication citoyenne dans l’assainissement et l’amélioration de leur cadre de vie. A ce jour, l’association compte environs 100 membres et chacun paye une cotisation de 1 000 F CFA par mois.

Sur le plan administratif, nous avons obtenu le récépissé et nous avons adhéré à des collectifs d’association tels que la Coordination des associations et ONG féminines (CAFO) et la Fédération des associations d’assainissement dont le siège est situé en commune II du District de Bamako.

En 2007, nous avons aménagé une rue et des caniveaux ont été curés.

Ces résultats encourageant issus de ces activités de nettoyage et de sensibilisation ont motivé les femmes à initier un projet sur le pavage des rues. La réalisation de ce projet contribuera sans nul doute à la bonne gestion des déchets liquides et solides, la réduction des nids de moustiques et la fréquence des maladies telles que le paludisme.

Ce projet de pavage a été initié à l’image des rues pavées de la commune II du District de Bamako.

D’un coût global de trente cinq millions deux cent soixante quinze mille (35 275 000 Fcfa), les populations y contribuent pour Sept millions six cent cinquante cinq mille (7 655 000FCFA). Et les familles de la rue 818 ont décidé de prendre en charge le projet de pavage à hauteur de cinquante pour cent (50%).

Il est malheureux de signaler ici que malgré le dynamisme des femmes de l’association AFeD/PS, le financement complémentaire n’a jusque là pas pu être mobilisé auprès des partenaires financiers. L’association a des difficultés de combler ses trous à hauteur de vingt sept millions six cent vingt mille (27 620 000F FCFA).

Notes

initiative dur la délivrance des services publics dans le domaine de l’assainissement en commune VI du district de Bamako.