English français
 

Curage des caniveaux

By Mr Camara Service Assainissement de la mairie de la Commune VI (Bamako, April 2008)

Le curage des caniveaux est un des problèmes majeurs de l’assainissement de la ville même de Bamako. Le curage des caniveaux fait partie du Projet de Développement Urbain et Décentralisation de la République du Mali. Ce projet a pour objectif l’amélioration en général du cadre de vie des populations des centres Urbains de Bamako et en particulier pour mieux lutter contre l’insalubrité dans les communes du District de Bamako.

La mairie de la commune VI estime que le curage de caniveaux se fait d’une manière désordonnée. Les activités de curage se font sans consulter la mairie. Cette situation va à la non participation de la Mairie de la commune VI à des travaux d’appui sauf en cas de force majeur. C’est une difficulté pour la Mairie de la commune VI de mener à bien ses activités d’assainissement de la dite commune.

Les acteurs responsables qui donnent l’autorisation aux populations de curer leurs caniveaux sont : la mairie du District de Bamako à travers la Cellule Technique et d’appui aux Collectivités (CTAC) ; la Direction Nationale des Routes (DNR) et le ministère de l’environnement.

Ces différentes structures élaborent un programme annuel chacun à leur niveau pour le nettoyage des collecteurs et le curage des caniveaux.

Le curage des caniveaux à Bamako se fait généralement par appel d’offre lancé par la Cellule Technique et d’Appui aux Collectivités.

La population ONG et autres qui désirent effectuer des activités concernant le curage des caniveaux seront contraint de payer une somme pour avoir l’autorisation.

Cette somme dépend de l’épaisseur des caniveaux et du nombre de caniveaux que vous voulez curer. C’est çà qui fait qu’à la veille des élections les politiciens se bousculent pour cette activité.

Dès le versement de cette somme à la CTAC l’autorisation vous sera donné et c’est à la mairie de votre commune que vous présenterez ce papier pour ensuite commencer vos activités.

La mairie de la Commune VI dit qu’elle n’est pas associée à ces gens pour l’élaboration de leurs activités de curage.

C’est à travers le papier d’autorisation de la CTAC que la Mairie suit les prestataires. Parce qu’ils amènent des papiers soit disant qu’ils sont désignés par la mairie du District de Bamako pour curer les caniveaux que eux même souhaitent curer.

Les résultats sont généralement négatif parce qu’après leurs activité de curage ils partent laisser les boues et eaux usées sur le bord des fossés et celles ci redescendent encore dans les caniveaux.

Les leçons peuvent être c’est pour la population de s’immiscer dans les activités de la Mairie mais il faut le faire avec la Mairie.

Comments

Le curage des caniveaux doit être un service de continuité. Population et collectivité locale doivent fournir plein d’efforts pour curer les caniveaux. Les différents acteurs qui donnent des autorisations aux prestataires de faire des activités de curage doivent être en conclave avec la Mairie des différentes communes du District de Bamako. C’est à travers cette union qu’il est facile de résoudre le problème.