English français
 

Causes et Mécanismes de Résolution des Conflits communautaires(4)

By Mbaïbeguem Djimasdé Jonas (Burkina Faso, March 2008)

4ème Cas typique de conflit entre agriculteurs et éleveurs (zone de Dioumara Koussata, cercle de Nara, situé dans la vallée du serpent, Sahel Occidental Mali).

A la fin de la campagne agricole 1998-1999, suite à des ravages répétés causés dans ses champs par les troupeaux de Hamadi Djaweli DIALLO, l’agriculteur Négué CISSOKO, excédé, abattit un bœuf au fusil dans son champ et pourchassa le reste des animaux jusqu’aux abords du baoulé. Le lendemain,matin, après une longue attente, sa femme, inquiète, ne l’ayant pas vu envoya son fils à sa recherche. Mais celui-ci fut pris en otage par Hamadi Djaweli DIALLO et ses hommes qui le conduisirent devant le conseil du village comme auteur de l’acte. Au retour de Négué au village, l’affaire fut réglée à l’amiable grâce à la médiation du conseil de village. Les éleveurs ont consenti de réparer les dégâts causés par leurs animaux dans le champ de l’agriculteur, en contrepartie, le troupeau fut restitué.

Comments

  • Ce conflit révèle l’acuité des problèmes de conduite des troupeaux et de protection des champs. Il n’existe pas une organisation consensuellement établie entre agriculteurs et éleveurs de surveillance alternée des animaux et des champs de culture. Dans ces conditions les bergers sont fréquemment débordés par les mouvements de leurs troupeaux d’autant plus que les couloir de passage sont rétrécis ou obstrués par la mobilité des charges de culture.