English français
 

Programme consensuel pour l’amélioration du cadre de vie dans la dépression de Zouvi.

By ANONRIN Moucharafou, Moïse SOUDE, Valère HOUETO (Porto-Novo, April 2008)

En Octobre 2003, il s’est tenu au Centre Béninois pour la Recherche Scientifique et Technique (CBRST) un séminaire-atelier afin de valider le projet sur la mise en valeur par l’assainissement de deux dépressions à Porto-Novo, celles de Boué et de Zouvi dans le cinquième arrondissement. Cette idée vise à associer un organe scientifique(CBRST), le Fonds National de l’Environnement et la Mairie de Porto-Novo pour l’amélioration du cadre de vie dans le 5ème arrondissement.

Ce programme s’inspire profondément des études faites par des étudiants (Grégoire NOUDAIKPON et Nathanael AHOUANDJINOU) sur le cadre socio géographique de ces dépressions.

En effet, le Zouvi et le Boué sont des dépressions confrontées aux problèmes tels que la surexploitation de la faune et de la flore, l’érection anarchique d’habitations dans la partie basse, l’encombrement de la dépression par les déchets solides issus de la périphérie. Il faut aussi noter la construction du pont métallique reliant Tokpota I, un quartier de la dépression au reste de la ville. C’est un programme qui vise à offrir aux populations, sans opérer un changement majeur sur leur mode de vie, un cadre de vie adéquat pour une bonne santé. Ce programme impliquera le CBRST à travers ces cadres à savoir sociologues, géographes, le Fond National pour l’Environnement (FNE), sans oublier la Direction des Services Opérationnels (DSO) de la Mairie de Porto-Novo pour son appui technique.

Il s’agira entre autre d’informer la population des enjeux environnementaux de la santé en vue de les impliquer dans le programme, de répertorier le nombre de structures de pré-collecte d’ordures ménagères ayant pour sites de regroupement ces dépressions, répertorier les activités à but lucratif qui s’y mènent, bref, faire l’état des lieux des relations qu’entretiennent certains acteurs avec ce milieu. Les réalités sociologiques auxquelles le projet se confronterait seront liées au fait que l’occupation du territoire remonte à une époque lointaine et il y a des offices religieux qui s’y célèbrent.

L’aménagement d’une infrastructure sportive (piste de footing) y était aussi prévu. Aux dernières nouvelles, ce programme a été rangé au tiroir avec la complicité des structures devant veiller à son exécution et surtout à cause de son coût financier jugé très élevé.

Comments

Il importe d’appeler l’attention de la Mairie sur la nécessité de poursuivre la coopération avec les autres parties pour que l’idée prenne réellement corps. Il y a nécessité de mieux concevoir les programmes d’assainissement et faire des études de faisabilité avant leur lancement effectif dans le cinquième arrondissement de la ville de Porto-Novo.