English français
 

Promotion de l’agriculture en milieu scolaire : une initiative en quête de financement.

By ANONRIN Moucharafou, Moïse SOUDE, Valère HOUETO (Porto-Novo, May 2008)

L’ONG Hervas est une structure créée depuis une dizaine d’année et qui se charge de la collecte et du transport des ordures ménagères. Au cours d’une de ces séances de travail, le 10 Juin 2004, une initiative avait vu le jour. La promotion de l’agriculture en milieu scolaire. L’élaboration du Plan d’action a été confiée à un groupe de trois (03) personnes à savoir : Un sociologue (ANONRIN Moucharafou), un ingénieur agronome (AFFODEGON Wilfried) et une personne ressource chargée d’apporter l’expertise nécessaire. Ce dernier est un ancien Directeur d’école qui a sillonné presque tous les départements du Bénin au temps du régime révolutionnaire.

Le choix de ce dernier réside dans l’appréciation de la coopérative scolaire, des causes de son échec en période révolutionnaire.

Après plusieurs mois de réflexion, le groupe a élaboré un programme, un canevas pour mettre en place l’activité. Il s’agit de répertorier dans un premier temps les établissements pilotes du projet dans la ville de Porto-Novo et les différents types de plants à cultiver (Produits maraichers et vergers). Pour les établissements, il y a l’école urbaine centre (5ème arrondissement), l’école primaire public Gbokou III et bien d’autres capables de fournir au moins 150 mettre carré comme domaine d’exploitation. La main d’œuvre sera constituée essentiellement d’élèves du CM1 et CM2 et des femmes (parents d’élèves). Il faut noter que les écoles cibles sont situées non loin des dépotoirs sauvages afin de faciliter la fabrication et le transport du compost.

Les revenus de ces activités permettront d’améliorer les conditions de vies des femmes parents d’élèves, d’assurer la fourniture en mobilier et en matériel nécessaire pour les écoles (à long terme). L’élément essentiel qui fera défaut est sans doute le financement. Les nombreuses tentatives de recherche de financement ont été vaines. Il faut aussi noter entre autre que ce projet prendra en compte une formation en matière de traitement des déchets à l’endroit des enseignements et des apprenants. Le retard dans le lancement des travaux est surtout dû au fait que l’ONG ne dispose pas de fond de démarrage puisqu’il faut commencer avant de chercher le financement du gouvernement. Les organismes partenaires potentiels du projet sont : La Mairie de Porto-Novo, les Ministères chargés de l’éducation, les partenaires financiers. L’ONG envisage adresser des lettres à ces structures dans les prochains jours.

Comments

L’ONG Hervas opère depuis une dizaine d’année dans la collecte et le transport des ordures ménagères. En 2004, elle s’est proposée de faire la promotion de l’agriculture dans les établissements scolaires. Trois (03) de ses membres ont été chargés d’élaborer un plan d’action : un sociologue, un ingénieur agronome et une personne ressource c’est-à-dire un instituteur ayant l’expérience des coopératives scolaires sous la révolution.

Les écoles cibles sont celles qui peuvent dégager un espace de 150 mettre carré et situées non loin des sites de décharge d’ordures ménagères à Porto-Novo en vue de faciliter la fabrication du compost. La main d’œuvre sera constituée des écoliers de CM1 et CM2 et des femmes parents d’élèves. Les ressources générées par cette activité profiteront aux parents d’élèves et à l’école (financement de fourniture et de matériels scolaires à long terme. Le projet n’a pas pris faute de financement pour le démarrer, aucun sponsor n’a répondu à l’appel de l’ONG.

L’initiative est bonne à condition que ne se répète la triste expérience quant à ses résultats de l’école nouvelle, unité de production.

Notes

Encourager les initiatives de base.