English français
 

Principales structures organisées en coopérative ou groupements d’assainissements.

By ANONRIN Moucharafou, Valère HOUETO, Moïse SOUDE (Porto-Novo, 2008-24)

Pour mieux cerner les contours d’une insalubrité galopante, la Mairie de Porto-Novo s’est doté d’un arsenal impressionnant en ce qui concerne sa main d’Ĺ“uvre à savoir:

1-Coopérative Ville Propre ;

2-Coopérative APN Tonimin ;

3-Coopérative Gbénonkpo ;

4-Coopérative Tadagbé.

Il est à noter que la ville de Porto-Novo est réputée pour ses week-ends mouvementés par des cérémonies ça et là. Aussi, la Mairie participe t-elle à cet état de chose en autorisant l’occupation de ces artères, pavées de la ville. Une petite promenade dans la ville montre le degré d’insalubrité artificielle c’est-à-dire la manifestation directe de l’inconscience citoyenne des populations. Les artères sont jonchées de papiers hygiéniques, de pipettes, de sachets plastiques et même de reste de nourriture, le tout dégageant une odeur insupportable pour l’innocent usager de la route.

C’est face à l’ampleur des dégâts que la Mairie a bien décidé de signer des contrats de neuf (09) mois au plus avec des structures organisées en coopératives ou en regroupement telles que : Coopérative ville propre dont le Responsable est AVOCEVOU Pierre, Coopérative APN Tonimin, Coopérative Gbenonkpo et Coopérative Tadagbe.

Tous ces groupements ont pour tâche l’enlèvement en vue de la réutilisation pour le remblai des chaussées du sable ou des déchets. Il se fait aussi l’évacuation des déchets vers les points de regroupement habituels de la ville. Ces regroupements ont un impact déterminant dans l’évacuation des activités au sain de la Mairie du fait de leurs assiduité dans les tâches qui leurs sont confiées. Aussi une côte spéciale leur est réservée au Budget de la Mairie.

En plus du désensablement et du dégagement des déchets, ces structures convoient les déchets sur les sites de regroupements d’ordures de la ville. Pour garantir leur rétribution une ligne budgétaire leur est prévue.

Notes

Apporter plus d’expertise et de moyens aux structures partenaires, c’est garantir le suivi des partenariats.