English français
 

Rhétorique de la cohésion sociale et paradoxes de » la paix par le bas en Côte d’Ivoire »

Par (1 décembre 2017)

Après 2011, le gouvernement de la Côte d’Ivoire et la communauté internationale se sont engagés dans des actions de soutien à la paix au niveau local. Ces actions apparaissent cependant problématiques dans un contexte marqué par l’absence de réconciliation entre les élites nationales.

Cet article, basé sur des recherches conduites à Abidjan et dans l’Ouest du pays, offre une réflexion critique sur la place des programmes de soutien à la paix au niveau local dans le modèle de reconstruction post-conflit du gouvernement Ouattara et interroge le grand principe qui les étaye: l’argument selon lequel le « local » constitue une sphère distincte du niveau national, alors même que les acteurs locaux entretiennent des relations importantes – tant matérielles que symboliques – avec les élites nationales.

À télécharger

Sur l’auteur

Giulia Piccolino

DR Piccolino est Lecturer in Politics and International Relations à Loughborough University,du Royaume Uni