English français
 

Les ONG peuvent aussi servir à enrichir des personnes

Mots-clés thématiques

Mots-clés géographiques

Par BITONDI, Alain (juillet 2002)

Une organisation non gouvernementale installée à Yaoundé capital du Cameroun est spécialisée dans les problèmes de protection de l’environnent de lutte contre la pollution et de l’émancipation de la femme.

Elle a à sa tête une femme qui gère le quotidien (achat du matériel consommable, paiement des employés, entretien du mobilier etc..). Elle ne prend aucune décision, elle veille à la réalisation des projets. Sa préoccupation première n’est pas la défense des objectifs de l’organisation qui sont entre autre l’émancipation de la femme.

La situation de la femme en Afrique aujourd’hui a éveillé la conscience des organismes internationaux qui ont accordé une place de choix à celle ci pour les crédits de développement. Cette ONG a saisi cette opportunité en montant des projets en faveur de la femme qui ne bénéficient pas à la femme. Il est vrai que cette ONG s’est affirmé lorsqu’il fallait participer à des actions concernant l’environnement, mais le volet consacré à la femme est exploité à des fins personnelles et familiales comme me l’a confié un jour la tête pensante et cachée de cette structure. On retrouve de temps en temps dans les rayons situés dans ces locaux quelques journaux qui parlent de la femme, de la vaccination de la pauvreté en milieu rurale et d’autres publications de Banque Mondiale FMI. Les crédits destinés au volet femme, santé, développement et emploi lui servent juste pour assurer sa retraite. Elles usent de plusieurs influences : politiques sociales, amicales. Tout se joue au niveau du libellé du chèque ou pendant l’acquisition des dons en nature. Ces dons qui lui reviennent personnellement après des négociations.