English français
 

Etude Diagnostique de la filière de récupération des déchets dans la Commune VI du District de Bamako

Par Bamadou (: BAMAKO, avril 2008)

La question de la valorisation des déchets urbains est un défi important à relever pour les autorités communales. La filière de la récupération une fois organisée contribuera beaucoup à la création d’emplois et à l’augmentation des revenus des acteurs du secteur informel.

En 2003, la Mairie de la Commune VI du District de Bamako a mené une étude diagnostique de la filière de récupération des déchets ménagés. Elle avait pour objectif de :

  • faire un état des lieux de la filière de récupération des déchets dans les 10 quartiers de la Commune

  • identifier les besoins des acteurs de la filière en matière de renforcement des capacités organisationnelles, institutionnelles, matérielles et financières

  • proposer au conseil communal des solutions alternatives durables pour une promotion de la filière

La méthodologie utilisée a été axée sur les interviews des groupes cibles. Les acteurs impliqués dans le processus de collecte et de traitement des données ont été : les récupérateurs ambulants, les ménages, et les autorités communales et les Groupements chargés de la pré collecte.

Cette étude a permis de connaître les différents sites sur lesquels se pratique la récupération des déchets. En 2003 la récupération des déchets se pratiquait sur 8 dépôts de transits. S’agissant des récupérateurs, l’étude a permis de les catégoriser en récupérateurs professionnels et occasionnels. Il ressort de l’analyse des résultats de l’étude que la tranche d’âge qui mène l’activité de récupération est comprise entre 6 à 60 ans. Les raisons évoqués par les récupérateurs interrogés sont : veuvage, divorce et manque de ressource. Les matières récupérées concernent généralement : les sachets vides de plastiques, les bouteilles, morceaux d’aluminium, vêtement usagés, restes d’aliment, de charbon etc.… La commercialisation des produits récupérés se fait dans les marchés.

De la synthèse générale des résultats les forces et les faiblesses de la filière de récupération des déchets ont été dégagées pour permette à la Commune d’orienter ses actions sur des éléments précis. Parmi ces forces et les faiblesses identifiées on peut citer :

Forces : Existence des récupérateurs et de circuit de commercialisation

Faiblesses : Non collaboration entre les récupérateurs eux-mêmes et absence d’organisme d’appui.

Les techniques de récupération utilisées reposent sur la fouille systématique à la main à l’aide de pioche ou de bâtons. Cette pratique fait que les récupérateurs sont exposés à des maladies contagieuses comme la dysenterie, le choléra et des affections respiratoires aigues.

Pour parvenir à une promotion du secteur de la filière des déchets en Commune VI, l’étude a fait un certains de proposions :

  • Organisation des récupérateurs en association

  • Renforcement du système d’information et de communication sur les règles d’hygiène que les récupérateurs doivent pratiquer pendant la récupération

  • Plaidoyer sur la filière

  • Recherche des organismes d’appui

Commentaire

La filière de récupération des déchets malgré les énormes potentialités, demeure sous exploitée. Les autorités communales doivent susciter le partenariat entre les partenaires techniques et financiers et les acteurs de la filière.