English français
 

La gestion des déchets plastiques par les bénéficiaires de l’action : le cas de l’Université de Lomé.

Les étudiants de l’Université de Lomé à la fois acteurs et bénéficiaires de l’action de salubrité sur leur Campus.

Par Edoh Sossa (Lomé, août 2008)

L’université de Lomé, située dans la capitale du Togo, était la seule Université du pays. Le Campus comptait des milliers d’étudiants. Ainsi, la production des déchets surtout plastiques était très importante. Jusqu’en 1990, il y avait un système d’enlèvement des ordures.En effet la crise socio-économique et politique des années 1990 relatif à l’avènement de la démocratie a affaibli les actions sociales et environnementales sur le campus universitaire. Le Campus a connu une dégradation de son système d’enlèvement des déchets solides et surtout plastiques. L’université commence par perdre de son éclat. Ce contexte a justifié la naissance d’une initiative des étudiants dénommée ‘’Campus propre et sans plastique’’. L’idée est partie de deux étudiants qui ont commencé à échanger avec leurs camarades dans les amphithéâtres et dans les résidences universitaires. Ils voulaient faire partager leur idée selon laquelle les étudiants pourraient assurer par eux-mêmes la salubrité de leur cadre de vie.

Les deux étudiants ont fini par convaincre une trentaine de leurs camarades. L’association ‘’Les amis du Campus’’ est ainsi née avec pour objectif de débarrasser le Campus de ses déchets plastiques. L’association partage l’idée avec les responsables de l’Université qui se montrent intéressés. Pour concrétiser leur volonté, ils ont fourni du matériel de travail constitué de râteaux et de fers à pointe. Tous les mercredi et samedi, avec ce matériel, les étudiants parcourent le Campus pour enlever les plastiques et les acheminer vers la décharge intermédiaire du campus. Au bout de quelques mois, le Campus a retrouvé sa propreté. Il est difficile de trouver du plastique sur le campus.

Ayant apprécié l’initiative, le Président de l’Université de Lomé, a attribué le marché de ramassage d’ordures ménagères sur les aires du Campus et l’entretien des amphithéâtres à l’association ‘’Les amis du Campus’’ qui a continué à assurer la salubrité sur le Campus de l’Université de Lomé à la satisfaction de tous. Il faut dire que les membres de l’association se renouvèlent au fur et à mesure des départs des étudiants en fin de cycle.

Commentaire

L’appropriation par les bénéficiaires de la gestion des ordures ménagères rend le service plus efficace et durable. Les initiateurs, les acteurs et les bénéficiaires ici sont les occupants de l’espace concerné par l’initiative. L’expérience est un succès.