English français
 

Bénin

Bénin
  • AFJB = Association des Femmes Juristes du Bénin

    Promotion des droits et devoirs de la femme dans la société,lois relatives à la décentralisation,femme et décentralisation, formations des femmes leaders et candidates aux élections législatives

  • Africa Peace (www.africa-peace.org)

    Organisation des jeunes au service de la paix à travers la promotion/défense des droits de la personne humaine, de la démocratie et de la gouvernance démocratique au moyen du renforcement des capacités, de la recherche et du plaidoyer.

  • ALCRER = Association de Lutte Contre le Racisme l’Ethnocentrisme et le Régionalisme

    L’ONG ALCRER a été créée le 23 décembre 1994 à Cotonou. Elle s’est spécialisée dans l’éducation de la couche juvénile et dans la sensibilisation des populations en période électorale. Elle a des structures décentralisées couvrant tout le territoire national.

    Elle s’est donnée pour missions principales de protéger, de promouvoir et de défendre les droits de l’homme et, de promouvoir la bonne gouvernance.

    Ses principaux objectifs sont :

    • Promouvoir la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques ;

    • Protéger et préserver les Droits Humains au Bénin et en Afrique ;

    • Entreprendre des recherches, des études et toutes autres activités entrant dans le domaine de la protection des droits de l’Homme ;

    • Vulgariser partout au Bénin, les textes sur les Droits Humains ;

    • Lutter contre le régionalisme, l’ethnocentrisme, le racisme et le sectarisme et toutes autres formes de discriminations en encourageant le brassage entre les races et les peuples.

  • ANCB = Association Nationale des Communes du Bénin

    L’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) est née en novembre 2003 dans le but de constituer un cadre commun de défense des intérêts et de promotion du développement des communes béninoises.

    Elle a mission de :

    • contribuer au renforcement de la décentralisation ;

    • accompagner les communes dans l’animation de la vie locale ;

    • favoriser la participation de tous les acteurs locaux au développement des communes ;

    • développer, capitaliser et fructifier les expériences de gestion communale pour renforcer les capacités des communes membres

    • promouvoir l’administration communale ;

    • servir d’interface entre Communes et Pouvoirs Publics, Communes et Partenaires pour représenter et défendre les intérêts des communes ;

    • promouvoir la solidarité » , le partenariat et la coopération entre les communes du Bénin d’une part et entre celles-ci et les communes d’autres pays d’autre part.

    Quelques activités :

    Volet organisationnel

    • Mars 2004 : élaboration et vulgarisation d’un plan d’action stratégique (2004-2006) ;

    • Août-octobre 2004 : mise en place d’un Secrétariat Permanent, recrutement d’un Secrétaire Permanent et d’une secrétaire comptable.

    Volet coopération décentralisée et coopération intercommunale

    • Participation à « AFRICITES » 2003, avec élection au Conseil d’Administration et au Comité Paritaire du PDM ainsi qu’au Conseil des Communes et Régions d’Afrique (CCRA) ;

    • Participation en mai 2004 à la huitième commission mixte de coopération franco-béninoise, participation à l’Assemblée Générale de l’Association Francophone International de Coopération Décentralisée (AFICOD) avec élection des maires de Ouidah, Allada, Kérou et d’Adjarra au sein du Bureau ;

    • Participation au congrès constitutif de « Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) » avec élection de son président comme membre du Conseil mondial (organe d’élaboration des politiques) ;

    • Prise de contact et négociation de projets communaux, partenariat entre 10 communes des Emirats Arabes Unis et du Bénin (en cours).

    Volet transfert des compétences

    • Négociation d’une convention avec les collectifs des syndicats des transporteurs sur la gestion des gares routières par les communes ;

    • Négociation avec le Gouvernement sur le transfert des compétences et ressources aux communes, négociation qui a abouti à un document qui a notamment fixé au 31 décembre 2004 la date de l’exercice réel de l’ensemble des compétences par les communes.

  • ARMP = Autorité de Régulation des Marchés Publics (www.armp.bj)

    L’ARMP a pour mission d’assurer la régulation du système de passation des marchés publics et des conventions de délégation de services publics.

    Cette mission de régulation a pour objet :

    l’assistance des autorités nationales compétences dans le cadre de la définition des politiques et de l’élaboration de la réglementation en matière de marchés publics et de délégations de service public ;

    la formation de l’ensemble des acteurs de la commande publique et le développement du cadre professionnel ;

    la mise en œuvre des procédures d’audits techniques indépendants, ainsi que la sanction des irrégularités constatées ;

    le règlement non juridictionnel des litiges nés à l’occasion de la passation des marchés publics et des délégations de service public.

  • AVPB = ONG Association Ville Propre Bénin

    ONG spécialisé dan l’environnement;

  • BPW-Cotonou = Business and Professional Women- Cotonou

    BPW est une organisation de femmes engagées dans différents domaines d’activités et qui œuvrent de par le monde, en étroite collaboration avec les hommes, pour un statut juste et équitable des femmes à toutes les échelles sociales, afin qu’elles prennent leurs responsabilités dans tous les domaines pour un développement réel et durable dans un monde de paix.

    Promouvoir l’excellence chez la femme à travers :

    • La création de cadre d’échanges des femmes

    • Le renforcement permanent des capacités dans le domaine économique, juridique, politique et social

    • Le « mentoring » et le « lobbying »

    • La facilitation de l’accès des femmes à l’information, la formation et l’éducation.

    Les objectifs de BPW sont :

    • 1-amener la femme à prendre ses responsabilités dans la vie professionnelle, économique, politique et sociale

    • 2-aider la femme à s’engager dans sa formation permanente

    • 3-cultiver et encourager le leadership des femmes

    • 4-amener la femme à penser et agir au niveau local, national et international

    • 5-travailler en partenariat avec des Organisations Nationales et internationales

    • 6-pratiquer l’amitié

  • CAO = Centre AFRICA OBOTA (www.afrikaobota.org/)

    Programme d’émissions radiophoniques, formation en éducation civique, programme de promotion des organisations locales, formation des ONG et groupements à la base, appui aux activités génératrice de revenus, appui dans la mobilisation de ressources productives

  • CMVP = Cellule de Moralisation de la Vie Publique au Bénin (www.moralisation.gouv.bj)

    Créée par décret présidentiel, la Cellule de moralisation de la vie publique est la concrétisation de l’engagement du Président de lutter contre la corruption.

  • CP = Club de la Pertinence

    Le Club de la Pertinence est une association qui est née en 1998 à l’Institut de Développement et d’Echanges Endogènes (IDEE). Il est le regroupement des étudiants ayant participés à l’Université de la Pertinence organisée par IDEE. En effet il se veut une association qui se veut le garent de la culture afin d’éduquer les jeunes sur les valeurs endogènes afin de conserver et d’insérer dans les habitudes les savoirs endogènes. Il a un bureau exécutif et des personnes ressources telles que les savants des universités, les sachants qui sont les détendeurs de savoirs endogènes. Elle a aussi pour ambition de devenir une association régionale.

  • Espace & Vie - ONG = Organisation Internationale de Médiation pour la Paix le Développement et le Dialogue Social (espacetevie.org (en construction))

    ESPACE & VIE-ONG est dénommée Organisation Internationale de Médiation pour la Paix le Développement et le Dialogue Social. Elle a pour objectifs principaux la consolidation de la paix au Bénin et en Afrique de prévenir les conflits et d’oeuvrer pour le développement, la consolidation de la démocratie en Afrique. Elle est composée des cadres africains (juristes, des sociologues, des économistes, des spécialistes de gestion et résolution de conflits et les cadres de l’armée de quelques pays africains). Espace et vie – ONG est une structure jeune, née en 2006 au Bénin, elle est aujourd’hui en Afrique présente au Togo, en Côte d’Ivoire et a des représentants en France et au Canada.

  • FONAC = Front des Organisations Nationales Association de Lutte contre la Corruption

    Réseau d’organisation de lutte contre la corruption au niveau de l’état et de la société civile dans les secteurs comme la douane, la santé l’économie, l’éducation : sensibilisation, interpellation, organisation de débats télévisés

  • GRAPAD = Groupe de Recherche et d’Action pour le Promotion de l’Agriculture et du Développement

  • GRESSA = Groupe de Recherche et d’Action pour un Environement Sain et la Sécurité Alimentaire

    Spécialisé dans l’évaluation environnementale;

  • Haut Commissariat à la Gouvernance Concertée (www.gouvernance-benin.org)

    Cette structure joue le rôle d’interface entre les populations, le secteur privé, la société civile et les autorités administratives et politiques.

  • Laboratoire Citoyennetés (ACE-RECIT) = Association Construisons Ensemble-Laboratoire de recherche sur les Citoyennetés en transformation (www.Labocitoyennetes.org)

    Née de la réflexion de chercheurs et d’acteurs politiques et du développement de différents pays concrètement engagés dans les processus de réformes de l’Etat en Afrique, l’ACE-RECIT opte pour une décentralisation refondatrice de l’Etat (à terme) et moteur du développement local. Elle travaille non seulement sur les espaces actuellement communalisés, mais également sur les espaces communalisables. Elle mise sur l’hypothèse que la rencontre entre politique communale et réalité sociale peut avoir lieu, entraînant avec elle un sentiment d’appartenance et d’adhésion à la commune (nouvelle citoyenneté).

    L’association se considère comme un creuset où s’expérimentent des pratiques nouvelles, des « métiers nouveaux » d’analyse (cadre conceptuel nourri par la recherche) et d’action (façon de construire les négociations permettant de bâtir la cité, façon d’accompagner les acteurs locaux dans ces négociations..).

    L’ACE est constituée de chercheurs et de praticiens qui partagent une sensibilité commune, qui sont convaincus de la fécondité d’un croisement entre la recherche et l’action, et qui sont prêts à tenter l’aventure d’une mutualisation de leurs expériences pour développer progressivement une « expertise collective » nouvelle sur la cité et la citoyenneté.

    L’ACE se donne pour perspective de créer, partager et diffuser cette expertise auprès de différentes catégories d’acteurs, et notamment ceux qui définissent des politiques publiques locales et nationales relatives à la cité (collectivités locales).

  • LDCB = Ligue pour la Défense du Consommateur au Bénin

    Association de Consommateur crée depuis 1998 qui fait de l’éducation, de l’information et de la protection des droits des consommateurs.

    Elle a eu à former aussi les Maires tout au début de leur installation.

  • Le Municipal (www.lemunicipal.com)

    Journal béninois d’informations et d’analyses sur la décentralisation. Il est dénommé le Quid de la décentralisation au Bénin.

  • MD = La Mission de Décentralisation

    La Mission de Décentralisation est chargée de proposer au gouvernement une politique de décentralisation et d’en définir les contours législatifs et réglementaires.

    Le caractère transversal et la grande priorité que constitue la mise en chantier de la décentralisation a conduit plusieurs pays de la sous région ouest africaine à mettre sur pied des administrations de « mission » pour conduire le processus.

    La MD a la responsabilité de réaliser les études sectorielles nécessaires à la gestion efficiente des affaires locales, d’assister et de conseiller les collectivités décentralisées en ingénieries et en développement local et, enfin, de promouvoir la coopération décentralisée. Au niveau local elle a finalisé les termes relatifs à l’identification de l’assiette de la taxe de développement local, élaboré des projets comme CID, CRADEC et le guide pour la planification du développement communal

  • NE = Nouvelle Ethique

    Promotion d’une rationalité favorable aux libertés publiques et au développement économique dans les domaines de la Gouvernance , de l’état de droit, de la transparence, de la responsabilité pour l’émergence d’une société civile et d’une opinion publique plus forte. R

  • NPA = Nouvelles Perspectives Afrique

    Accroître, promouvoir et approfondir le droit à la différence et les droits économiques sociaux et culturels des jeunes et des communautés au Bénin

  • OLC = Observatoire de Lutte contre la Corruption

    Il a été mis en place l’observatoire de lutte contre la corruption (OLC) après le constat que beaucoup d’actions éparses, dont le manque de suivi a été préjudiciable à l’efficacité de la lutte contre al corruption. L’OLC prend en charge l’élaboration et la coordination des programmes anti-corruption. L’OLC est une structure indépendante de toutes les institutions et a été officiellement installé le 16 / 09/ 04 par les ministres des finances et de la justice. Siégé à Cotonou l’observatoire est un organisme autonome et indépendant de toutes les institutions de l’Etat. L’OLC a des attributions suivantes :

    • Rechercher et analyser les faits de corruption et les infractions connexes à quelques niveaux que ce soit

    • Se saisir des dossiers de corruption ou de fraude et de faire mener des investigations sur ces dossiers

    • Collecter les données sur la corruption, suivre les dossiers de corruption ;

    • Faire prendre des mesures nécessaires à la protection des témoins

    • Produire un rapport et en faire copie à toutes les institutions etc.

    L’OLC est une innovation au Bénin et est né avec le plan stratégique de lutte contre la corruption

  • PNUD = Programme des Nations Unies pour le développement, antenne béninoise (www.undp.org)

    C’est une institution des Nations Unies qui accompagne le Gouvernement Béninois dans la Lutte contre la pauvreté,la prévention des crises,la promotion de la bonne gouvernance et la consolidation de la démocratie, la lutte contre le VIH / SIDA.

  • QDM = ONG Qui Dit Mieux

    Groupement de femmes spécialisé dans la sensibilisation sur les problèmes de la société à travers le théâtre;

  • REFEC = Le Réseau des Femmes conseillères du Bénin

    Dans la cadre de la mise en route du processus de décentralisation au Bénin, le RIFONGA-BENIN, après avoir appuyé les femmes candidates aux élections municipales qui se sont déroulées au mois de décembre 2003, a amené les femmes élues à se mettre en Réseau: REFEC.

    Le Réseau des Femmes conseillères du Bénin est composé de toutes les femmes conseillères du Bénin. Elles sont 43 sur 1199 conseillers élus, dont deux femmes Maires : communes de Kérou et de Pobè.

  • SNV = Organisation Néerlandaise de Développement (www.snvbenin.org)

    Renforcement organisationnel, développement institutionnel, maitrise d’ouvrage, gestion et entretien des infrastructures, gouvernance locale,genre,gestion des ressources naturelles et assainissement

  • SUO = Soeurs Unies à l’Oeuvre (www.soeursunies.ca.tc)

    Sœurs Unies à l’œuvre est une Organisation Non Gouvernementale à caractère national qui a été créée le 4 Avril 1993. Les dix premières années ont été consacrées aux actions sociales en direction des groupes très vulnérables que sont les orphelins, les centres d’éducation nutritionnelle des femmes nourrisses, des conseils aux jeunes filles et aux femmes en vue de leur autonomisation économique.

  • SW = Social Watch/ Contôle Citoyen (www.socialwatchbenin.org)

    Social Watch est une initiative internationale des organisations de la société civile impliquées dans les processus de suivi des résolutions des Nation Unies par rapport au Sommet Social pour le Développement de Copenhague et à la Quatrième Conférence Mondiale sur les femmes à Beijing.

    Social Watch International a été créé en 1995 et est formé d’Organisations Non Gouvernementales, d’Institutions, ou de Groupes de citoyens nationaux, ayant pour but de participer, au niveau de la Société civile, au contrôle et au suivi de la mise en œuvre des engagements pris à l’échelle internationale par les gouvernements et les institutions internationales à travers des évaluations, des rapports et à travers l’organisation de plaidoyers afin de susciter la volonté politique nécessaire pour la mise en œuvre des ces engagements.

    Social Watch International envisage de développer des approches participatives pour créer des espaces pour le dialogue et l’échange au sein des OSC et avec les gouvernements, d’influencer les politiques de développement social et de provoquer un changement positif. Ceci se traduit par l’organisation de larges coalitions, le renforcement de mouvements à la base en particulier les capacités des pauvres et de leurs organisations au niveau local en vue de leur participation effective au processus de développement.

    Dans la mesure où les Objectifs du Millénaire pour le Développement résument l’esprit de Copenhague et de Beijing, leur suivi est un pas conséquent correspondant à la stratégie qui est à la base du réseau Social Watch.

    Social Watch Bénin est membre du Social Watch International qui à comme objectif prioritaire de faire rendre compte aux gouvernements des promesses qu’ils ont faites lors des conférences internationales sur le combat de pauvreté et l’égalité des sexes.

    Le point focal national a été porté sur les fonts baptismaux le 18 mars 2005 au terme de l’atelier national organisé par l’ONG Sœurs Unies à l’Oeuvre, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement et la SNV organisation Nerlandaise pour le développement, sur la participation de la Société Civile à la revue du sommet du Millénaire. Il regroupe en son sein environ 150 OSC répandu sur toute l’étendue du territoire au Sud au Centre et au Nord du Bénin, et qui interviennent dans divers secteurs d’activités tels que l’éducation, l’agriculture, la santé, l’environnement, l’eau, la promotion des droits des femmes…

    Social Watch Bénin est constitué d’un comité technique composé des 6 Organisations de la Société Civile qui sont les organisations fondatrices du réseau.

  • UNAMAB = Union Nationale des Magistrats du Bénin (UNAMAB)

    L’UNAMAB est une association loi 1901 qui regroupe des magistrats, avec pour objectifs :

    • De regrouper et d’unir en son sein sur la base de l’adhésion volontaire les magistrats du cadre de la Magistrature et les auditeurs de justice ;

    • De défendre les intérêts professionnels (matériels et moraux) de ses membres ;

    • De défendre l’indépendance du pouvoir judiciaire, celle du juge et le principe de l’inamovibilité des magistrats du siège ;

    • De restaurer et de consolider l’autorité attachée aux décisions de justice ;

    • D’étudier, de préparer et de faire appliquer, de concert avec toutes les autorités compétentes, toutes mesures relatives à la bonne administration de la justice ;

    • De proposer, en cas de besoin, toutes dispositions susceptibles d’améliorer le droit positif béninois ;

    • D’œuvrer pour le respect des lois et des règlements ainsi que des droits fondamentaux de la personne humaine et des libertés publiques

  • WILDAF-BENIN = Women in Low and Developpement in Africa - Bénin

    Réseau d’ONG et Association de femmes et mixtes de promotion et de défense des droits des femmes en Afrique et il existe une section au Bénin.

    Ce réseau a milité pour l’adoption du Code des personnes et de famille jusqu’à sa promulgation.

    Il dispose d’un centre de droit qui s’occoupe des violations des droits des femmes et surtout des femmes battues et violentées.