English français
 

Mali

Mali
  • AMC = Assemblée Malienne des Citoyens (www.asambleas-ciudadanos.net/spip.php?rubrique154)

    L’Assemblée malienne des citoyens, est un processus qui a pour objet de faire émerger à partir de différents milieux culturels et socioprofessionnels et à toutes les échelles territoriales du pays, en partant du niveau local, une vision partagée de la crise qui freine les évolutions de notre pays et des perspectives de sortie en terme de priorités et de stratégies communes.

    Il s’agit à travers le processus de parvenir à :

    • l’identification des valeurs, des défis et des engagements communs qui fondent la volonté du vivre ensemble des populations maliennes ;

    • l’élaboration des principales mutations que les populations attendent ;

    • et la construction de perspectives communes pour un développement qui respectent la diversité géographique et socioprofessionnelle des situations et des points de vue des acteurs.

    Voir l’article : www.maliweb.net/category.php?NID=51637

  • AMPROF = Association Malienne pour la Promotion de la Femme

    AMPROF est une ONG féminine nationale dont les objectifs et les activités sont articulées autour de l’appui aux femmes les plus démunies des campagnes et des villes.

  • APDF = Association pour le Développement des Droits de la Femme

    APDF est une organisation non gouvernementale nationale qui s’est assignée comme mission de contribuer à la promotion des droits des femmes et des filles à travers des actions d’éducation, d’information, d’appui juridique et de lutte contre toutes les formes de violence faites aux femmes et filles.

    Elle travaille sur cette thématique au niveau local, national et international.

  • APIDEC = Association pour la Promotion des Initiatives de Developpement Communautaire

    l’Association pour la Promotion des Initiatives de Développement Communautaire (APIDEC) est une association de femmes engagées qui mettent leurs compétences et leur expériences au service de l’amélioration des conditions de vie des populations par le renforcement des capacités , le conseil et l’assistance dans toutes les initiatives de développement communautaire en vue de faciliter la promotion du développement social et en particulier celui des femmes et des enfants.

    L’APIDEC etl’ARGA ont conçu et exécutent ensemble le projet de gouvernance partagée sur la gestion des déchets solides et liquides en commune VI du district de Bamako.

  • APJEC (regard.enfants.over-blog.com/)

    L’Association pour la Promotion des Jeunes et Enfants Communicateurs (APJEC)est une association malienne apolitique à but non lucratif et humanitaire, intervenant dans toutes les régions et du district de Bamako dans le cadre de la promotion des droits et devoirs des enfants. Elle a pour but de créer un cadre de concertation et d’échange d’expérience entre les enfants/jeunes intervenant dans les média ou d’autres formes d’expressions pour la promotion et la protection de leurs droits et devoirs.

  • APROFEM = Association pour la Promotion de la Femme et de l’Enfant au Mali

    L’APROFEM est une ONG locale crée en 1992.Son objectif est la promotion de la Femme. Ses activités couvrent la région de Sikasso, Ségou, Koulikoro et le district de Bamako. l’APROFEM intervient dans le domaine de :

    • la gouvernance locale,

    • l’insertion et la réinsertion sociale des mères de jumeaux mendiantes,

    • la prise en charge des personnes affectées ou infectées par le VIH/SIDA,

    • l’agriculture durable,

    • la promotion économique des femmes,

    • le renforcement des capacités des femmes,

    • la promotion des droits des enfants,

    • la réinsertion des enfants victimes de trafic.

  • ARGA - MALI = Alliance Malienne pour Refonder la Gouvernance en Afrique

    l’Alliance Malienne pour Refonder la Gouvernance en Afrique (ARGA-MALI)est la représentation nationale de l’Alliance pour refonder la gouvernance en Afrique une structure présente dans 14 pays d’Afrique.

    Le credo de l’Alliance à savoir refonder la gouvernance tire son origine à partir des profondes réflexions sur les crises qui bloquent les évolutions en Afrique.

    Les résultats assortis de ces réflexions ont abouti sur la nécessité de bâtir un projet de gouvernance propre à l’Afrique.

    L’association ARGA MALI est une association formelle depuis le 10 Décembre 2008

  • CAFO = Coordination des Associations et ONG féminines du Mali

    La CAFO est un regroupement d’ONG et d’Associations féminines du Mali qui veut contribuer à valoriser le statut de la femme par des activités de formation et d’information, de plaidoyer et de lobbying.

    Elle apporte un appui technique à ses membres à travers des activités d’appui conseil et d’orientation en matière de recherche de financement. Elle assure l’interface entre ses membres et les autorités publiques.

  • CCA-ONG = Conseil de Concertation et d’Appui aux Organisations Non Gouvernementales

    Créé en 1984 dans le but d’assurer la coordination des actions sur le terrain et la concertation entre les ONG, le CCA-ONG regroupe 111 ONG nationales et internationales intervenant au Mali.A travers différents programmes développés, le CCA-ONG apporte un appui institutionnel, méthodologique et financier à ses membres et contribue à promouvoir la visibilité des interventions et des acquis. Le CCA-ONG assure également l’interface entre les ONG et le Gouvernement du Mali.

  • CEDELO = Centre d’Expertises pour la Decentralisation et le Developpement local

    Appui institutionnel, développement local, décentralisation, formation, gouvernance locale

  • CENAFOD = Centre National d’Appui et de Formation pour le Developpement des Ressources Humaines

    Le Centre National d’Appui et de Formation pour le Développement des Ressources Humaines (Cenafod - Mali) est un bureau d’études crée en 1996 au Mali. Il œuvre sur les questions de décentralisation, de planification, d’études socio-économiques, de cartographie de gouvernance partagée etc..

    Huit experts de profils différents sont les permanents du bureau. Cenafod travaille avec un pool d’experts associés en fonction des mandats/prestations qui lui sont confiés.

  • Centre Djoliba (www.malinet.ml/pratique/centredjo)

    Le centre Djoliba a été créer le 5 Janvier 1964 avec l’ouverture en son sein de la première bibliothèque universitaire accessible à tous . C’est une structure qui à pour devise: Réflexion,Formation-Action,Documentation pour le Développement.Il collabore avec des institutions nationales et internationales intervenants dans le domaine de la décentralisation , du renforcement de la société civile,de l’action sociale , en particulier de la promotion de la femme.

    C’est en ce sens qu’il participe dans le cadre de partenariat au processus de « l’assemblée malienne des citoyens une initiative de l’ARGA-Mali

  • CEPIA = Centre d’Expertises Politiques et Institutionnelles en Afrique

    CEPIA fait des études de consultation en matière de décentration en Afrique, il dispose de ressources humaines qualifiées, compétentes.

  • CEPROCIDE = Centre de Promotion de la Citoyenneté pour un Développement durable à la base

    Le Centre de Promotion de la Citoyenneté pour un Développement durable à la base (CEPROCIDE) est une ONG nationale créée par le récépissé n°0348 du 12 Juin 1999 et l’Accord-Cadre n°01159 du 28 Septembre 1999. Le CEPROCIDE a une spécificité. Il se veut innovateur en focalisant ses interventions sur le renforcement des capacités de la société civile garant de la durabilité des actions de développement entreprises par les communautés à la base, l’Etat et ses partenaires.

    Domaines d’intervention : Zones d’intervention :

    Conception, élaboration et mise en œuvre des projets Sikasso

    Promotion des droits et devoirs du citoyen Koulikoro

    Information, formation et alphabétisation Et dans le reste du Mali

    Gouvernance démocratique, décentralisation et (activités ponctuelles).

    hydraulique villageoise

    Plaidoyer pour la promotion des intérêts de la société civile

    Promotion spécifique des droits de la femme et de l’enfant

    Santé et environnement

    Etude et recherche – Diagnostic participatif.

  • CO.FE.P.E = Coopérative Féminine pour la Protection de l’Environnement

    La CO.FE.P.E est un groupement des femmes crée en Juillet 1991 pour répondre à certains besoins de la population comme:

    • La protection de l’Environnement,

    • Le ramassage des ordures;

    • Évacuation des déchets solides et liquides,

    • Curage des caniveaux;

    • Sensibilisation des femmes,

    • l’hygiène;

    • Amélioration du niveau de vie des femmes;

    • Lutte contre le VIH/Sida;

    • La scolarisation des filles;

    • Formation des femmes sur l’hygiène et la santé etc…

  • DONKO = Développement à la Base

    L’Organisation non Gouvernementale DONKO a été agréée suivant le récépissé n° 762 du 24 juillet 1991 ; son accord cadre avec le Gouvernement porte le numéro 224 du 27 août 1991.

    Mission

    Œuvrer au développement en se concentrant sur les domaines où la fragilisation des collectivités et celle de l’écosystème représentent de grands défis à la promotion et à l’émancipation des populations rurales en général et les femmes rurales en particulier

    Domaines d’intervention : Zones d’intervention :

    Santé / VIH/SIDA Kayes

    Environnement Sikasso

    Gouvernance démocratique. Gao.

    Lutte contre la pauvreté Koulikoro

    Micro crédit

    Décentralisation

  • ENDA TIERS MONDE = Environnement et Développement Tiers Monde (www.enda.m)

    Enda Tiers Monde est une ONG qui a été créée au Mali en 1995. C’est une organisation à caractère associatif et à but non lucratif.

    Domaines d’intervention : Zones d’intervention :

    Droit de l’Homme

    Santé/SIDA/lutte contre la drogue

    Genre/ développement de l’enfant et de la femme . Toutes les régions du Mali.

    Environnement.

    Economie

    Administration

    Energie/technologie

  • FMA = Forum multi-acteurs sur la gouvernance au Mali (www.forum-gouvernance-mali.org)

    Le Forum multi-acteurs sur la gouvernance au Mali est un processus hérité de la dynamique amorcée par le colloque international de Bamako « Entre tradition et modernité : quelle gouvernance pour l’Afrique ? » (23-25 janvier 2007) et par une étude sur la revue des initiatives de gouvernance au Mali (Juillet 2007).

    Il a été conçu comme un espace public de dialogue, entre une diversité d’acteurs de la gouvernance au Mali, pour échanger autour des problématiques de gouvernance du pays, et pour identifier les leviers d’action sur lesquels s’appuyer pour tendre vers une gouvernance légitime et enracinée.

  • GARDEM = Groupe d’Actions et de Recherche pour le Développement

    L’association est laïque, apolitique, philanthropique à but lucratif.

    Domaines d’intervention : Zones d’intervention :

    Santé Sikasso

    Gouvernance démocratique Koulikoro

    Environnement. Gao.

  • GIE SANIYA = Groupement d’intérêt économique Saniya Magnambougou

    Organisme privé à caractère associatif et entrepreneurial travaillant dans le domaine de la gestion des déchets solides et liquides sur le territoire de la commune VI du District de Bamako :

    • assainissement solide et liquide

    • entretien des ouvrages d’assainissement

    • réalisation des ouvrages d’assainissement

    • plaidoyer

    • sensibilisation

    • formation

    • consultation hygiène et assainissement

    • protection de l‘environnement

  • GRAD = Groupe de Recherche Actions pour le Développement

    Le GRAD est une association libre, apolitique, non gouvernementale, non religieuse, à but non lucratif ouvert à toute personne sans distinction de race, de sexe ni de religion.

    Domaines d’intervention : Zones d’intervention :

    Education Koulikoro

    Hydraulique villageoise Ségou

    Crédit Mopti.

    Sécurité alimentaire

    Gestion des conflits

    Appui à la décentralisation.

  • H .I.C - MALI = Coalition Internationale pour l’Habitat-Mali

    LA HIC-Mali intervient dans le domaine de l’accès à l’habitat en faveur des déguerpis et des personnes démunies d’une part et d’autre part, se planche sur la production sociale de l’habitat, qui consiste pour; elle à mener des études sur les conditions de vie( ouvrages d’assainissement, équipement marchants des populations,hygiène du milieu…) assorties de propositions visant à améliorer leur cadre de vie.

  • ICB = INSTITUT DES CULTURES BWA (BLOG : http://bwaculture.wordpress.com/grenier-dexperiences/)

    Institut des Cultures Bwa, est une organisation ouverte à toutes les initiatives visant à promouvoir la culture dans le Bwatun (territoire habité par les Bwas du Mali). Il est conçu comme un espace de partage et de découverte, d’échange et de construction de perspectives en vue du développement du Bwatun.

    Avec les acteurs, à partir de leurs expériences et de leur engagement il s’agira de contribuer à la mise en place de nouvelles ingénieries au service du Bwatun (une vision globale et inclusive du Bwatun enracinée dans les valeurs sociétales.

    L’Institut des Cultures Bwa a comme centre d’intérêt trois secteurs : la promotion du patrimoine culturel, la gouvernance légitime et le développement local.

  • IDE Afrique = Innovation Environnement Développement Afrique (www.iedafrique.org)

    Le Fonds de Soutien aux Stratégies Locales d’Adaptation (FSSA ) est mis en place dans le cadre du Programme Adaptation aux Changements Climatiques en Afrique (ACCA), une initiative conjointe du CRDI et du DFID. Coordonné par IED Afrique, il vise à mettre à la disposition des organisations communautaires de base rurales, de petites subventions destinées à renforcer les initiatives qu’elles mettent en œuvre pour renforcer leurs capacités d’adaptation aux changements climatiques.

    Ce fonds fait ainsi un pari sur la capacité des populations rurales à assurer le leadership aussi bien dans la définition des stratégies d’adaptation que dans la gestion directe des ressources allouées pour renforcer ces initiatives, même si cette responsabilisation, peut s’appuyer au besoin sur un accompagnement méthodologique et technique des organisations bénéficiaires par les partenaires techniques travaillant avec elles.

  • INSLO = Institut du Local

    L’INSTITUT DU LOCAL est un centre d’expertise. Il vient proposer de nouvelles perspectives construites pour la durée et suffisamment crédibles sur les questions locales et, partant, contribuer à faire du local l’espace privilégié pour la refondation de la gouvernance et la promotion d’un véritable développement national.

    La vision de l’Institut du Local est de voir le local devenir l’échelle territoriale d’ancrage de la gouvernance légitime permettant d’ouvrir les voies vers une construction institutionnelle étatique stable et performante et un développement endogène durable, s’appuyant sur les références culturelles partagées, le savoir-faire et les ressources du milieu.

    De cette vision de l’Institut du Local découlent les objectifs suivants :

    • Observer et encourager au niveau local le processus de démocratisation bâti sur une participation active des citoyens;

    • Développer les connaissances et le savoir-faire qui répondent au besoin du développement local ;

    • Contribuer au renforcement des capacités des acteurs de la décentralisation ;

    • Suivre et appuyer les initiatives de développement des collectivités décentralisées à travers la mise à disposition de méthodes, d’instruments techniques et de mécanismes adéquats.

    Les thèses de l’INSTITUT DU LOCAL sont structurées autour de quatre axes que sont :

    1. Les territoires

    2. Les institutions

    3. La culture

    4. Le développement

  • JIGI = Espoir (www.ongjigi.org)

    JIGI (Espoir en français) est créée au Mali le 30 Avril 1991. C’est une ONG à but non lucratif, laïque.

    Vision :

    JIGI vise à ce que les communautés maliennes se gèrent démocratiquement, prenant en charge leurs problèmes de développement pour une amélioration de leurs conditions de vie.

    Domaines d’intervention : Zones d’intervention :

    Gouvernance démocratique

    Santé Partout en République du Mali.

    Environnement présentement à Ségou, Koulikoro et Mopti

    Formation

    Education

    Micro finance.

  • KILABO = Association KILABO

    L’Association Kilabo a vu le jour à Bamako le 23 février 1984. Elle se propose de travailler prioritairement au développement du monde rural et de la paysannerie par les actions suivantes : promotion de l’initiative au niveau des paysans, aide aux structures déjà en place (coopératives de production, communautés de développement, coopératives artisanales, villages, etc.). Kilabo participe à l’encadrement et à la formation des ruraux aux techniques agricoles et aux technologies simples. Cette aide peut être également financière ou matérielle. D’une manière générale, l’association contribue à élever le niveau de technicité et de productivité des populations rurales.

  • Laboratoire Citoyennetés (ACE-RECIT) = Association Construisons Ensemble-Laboratoire de recherche sur les Citoyennetés en transformation (www.Labocitoyennetes.org)

    Née de la réflexion de chercheurs et d’acteurs politiques et du développement de différents pays concrètement engagés dans les processus de réformes de l’Etat en Afrique, l’ACE-RECIT opte pour une décentralisation refondatrice de l’Etat (à terme) et moteur du développement local. Elle travaille non seulement sur les espaces actuellement communalisés, mais également sur les espaces communalisables. Elle mise sur l’hypothèse que la rencontre entre politique communale et réalité sociale peut avoir lieu, entraînant avec elle un sentiment d’appartenance et d’adhésion à la commune (nouvelle citoyenneté).

    L’association se considère comme un creuset où s’expérimentent des pratiques nouvelles, des « métiers nouveaux » d’analyse (cadre conceptuel nourri par la recherche) et d’action (façon de construire les négociations permettant de bâtir la cité, façon d’accompagner les acteurs locaux dans ces négociations..).

    L’ACE est constituée de chercheurs et de praticiens qui partagent une sensibilité commune, qui sont convaincus de la fécondité d’un croisement entre la recherche et l’action, et qui sont prêts à tenter l’aventure d’une mutualisation de leurs expériences pour développer progressivement une « expertise collective » nouvelle sur la cité et la citoyenneté.

    L’ACE se donne pour perspective de créer, partager et diffuser cette expertise auprès de différentes catégories d’acteurs, et notamment ceux qui définissent des politiques publiques locales et nationales relatives à la cité (collectivités locales).

  • N’KO MDC = Mouvement de Développement Communautaire N’KO

    Le Mouvement de Développement Communautaire N’KO est une organisation culturelle dont la mission est de mieux valoriser la culture africaine dans les stratégies de développement des pays.Il se sert de l’écriture N’KO pour initier un véritable programme d’alphabétisation, d’information et de communication et de dialogue social impliquant tous les acteurs.

  • PGP = Programme de Gouvernance Partagée (www.pgp-mali.org)

    Le Programme de Gouvernance Partagée (PGP) est un programme mis en place en 2004, c’est un programme initié par l’USAID dans le cadre de la consolidation de la gouvernance démocratique à travers le système de la décentralisation au Mali. Il est exécuté par Management Système International (MSI) en partenariat avec KONI EXPERTISE à travers des ONG nationales. L’année 2007 marque la deuxième phase d’exécution de ce programme qui couvre actuellement 152 communes à travers le Mali.

    Il joue un rôle d’accompagnement des collectivités locales dans l’application des procedures et pratiques de bonne gouvernance.

    Ses objectifs sont:

    • Augmenter la participation/partenariat entre les acteurs,

    • Renforcer les systèmes et procédures de gestion financière communale,

    • Renforcer l’environnement macro politique.

  • RLD/Mali = Réseau Réussir la Décentralisation au Mali (www.cek.com.ml)

    Le réseau RLD est un programme de L’IIED et de ses partenaires au Sahel. Il se propose d’aider à relever les défis de la gestion durable et équitable des ressources naturelles dans le contexte de la décentralisation.

    Les objectifs:

    • contribuer à approfondir la décentralisation tout en tenant compte de la gestion durable des ressources naturelles,

    • aider à construire des institutions participatives et responsables à tous les niveaux;

    • informer les politiques des pratiques de terrain pour réaliser les deux premiers objectifs.

    Les axes thématiques portent sur:

    • le transfert de compétences;

    • la planification communal de la GRN;

    • les conventions locales/ la prévention et la gestion non violente des conflits;

    • l’intercommunalité,

    • genre et GRN

    • plaidoyer

  • SABA = Solidarité pour l’Autopromotion à la Base

    ONG Malienne créée en 1995 du besoin d’appui aux populations dans les processus de résolution de leurs problèmes fondamentaux. Intervenant principalement dans les secteurs de l’éducation, la Santé, le Développement économique local. principales compétences: Mise en place et gestion d’organisations communautaires, Diagnostic et renforcement organisationnel et institutionnel, identification et mise en œuvre (appui à la gestion) d’activités économiques,Formation des adultes, alphabétisation, Information Éducation et Communication, la prévention et gestion des conflits, appui au montage de dossiers de financement, mobilisations sociales pour la réalisation infrastructures communautaires.

  • SABA = Solidarité pour l’Autopromotion à la Base

    Solidarité pour l’Autopromotion à la Base (SABA) est une ONG malienne créée en 1995. Elle est apolitique à but non lucratif.

    Mission :

    Soutenir les efforts des communautés de base à renforcer leur autonomie.

    Domaines d’intervention : Zones d’intervention :

    Education/Formation Koulikoro

    Santé Ségou

    Environnement Mopti

    Développement coopératif/Gouvernance démocratique Tombouctou.

    Activités économiques.

  • S.A.C.P.N /CVI - DB = Service de l’Assainissement et du Contrôle des pollutions et des Nuisances

    Service technique déconcentré de l’Etat au niveau des collectivités territoriales ( Communes, cercles, régions) crée en 1998 et chargé des missions suivantes:

    • promouvoir la création d’ouvrages d’assainissement collectifs et indivuduels;

    • appuyer les collectivités territoriales en matière de gestion des déchets solides et liquides;

    • Appliquer et veiller au respect des textes législatifs, réglementaires, et normatifs relatif à l’assainissement, aux pollutions et aux nuisances;

    • assurer l’exécution des programmes de sensibilisation, de formation des citoyens sur les effets néfastes de l’insalubrité, des pollutions et des nuisances sur l’environnement et sur la santé humaine.il est dirigé par un chef de service nommé par le Gouverneur du district sur proposition motivée du Directeur régional. au niveau quartier, il est crée une antenne d’assainissement.

  • SECO/ONG = Secrétariat de Concertation des ONG nationales du Mali

    Le SECO/ONG a été créé pour coordonner les actions des ONG nationales membres à travers la concertation et la mobilisation des ressources.Il sert de cadre de représentation des ONG nationales au sein des institutions et autres partenaires en vue d’influencer les politiques et programmes de développement au niveau national.

  • SNV-Mali = Organisation Néerlandaise de Développement-MaliI

    La SNV est une organisation de coopération qui intervient au Mali dans divers domaines pour contribuer au développement durable du pays. Depuis le démarrage du processus de décentralisation au Mali, la SNV a fortement appuyé les initiatives de développement local et de construction des nouveaux dispositifs de gestion des collectivités. La SNV intervient également sur les questions de renforcement de capacités des acteurs, de sécurité alimentaire, de promotion de système de micro-finance, de développement urbain, de genre et développement

  • TROIS AG (3 AG) = Association d’Aide et d’Appui aux Groupements (Ruraux et Urbains)

    Trois AG (3 AG) est une ONG malienne créée en Mars 1990

    Elle s’est donnée pour missions de travailler sur l’allègement des tâches domestiques des femmes en intervenant principalement sur :

    • L’hydraulique villageoise dans le Mandé

    • La santé, l’éducation de base, l’Epargne-Crédit Tiakadougou

    • L’agriculture, l’élevage,

    • La bonne gouvernance, la décentralisation

    • La protection de l’environnement,

    • Le plaidoyer et le lobbying.

    Zones d’intervention : Koulikoro ; Sikasso

  • WILDAF - FeDDAF = Women in Law and Development in Africa - Femmes Droit et Développement en Afrique (www.wildaf-ao.org)

    Crée en Mars 1995, le WILDAF/Mali est un réseau regroupant une vingtaine d’associations et une cinquantaine de membres individuels, dont le but est la protection et la promotion des droits de la femme et de l’enfant.

    Il a pour objectifs d’instaurer une culture d’exercice et de respect des droits.

    Ses activités sont surtout:

    • Le renforcement de capacité

    • Les études et recherches

    • Le plaidoyer

    • La production d’outils

    • L’assistance et l’appui juridique aux femmes et enfants victime de violation.

    Le WILDAF/Mali dispose d’un Conseil d’administration et d’un bureau de Coordination.

  • WOIYO KONDEYE = Espace de Réflexion et d’Entraide avec les Femmes

    Le terme woïyokondeye en langue Songhaï signifie Espace de Réflexion et d’Entraide avec les Femmes

    Organisation non gouvernementale à but non lucratif, apolitique, Woiyo Kondeye, en langue Songhaï signifie Espace de Réflexion et d’Entraide avec les Femmes. Elle est créée par des femmes cadres toutes actrices de développement. Elle s’engage pour le développement économique et social du Mali.

    Mission :

    Soutenir les actions de développement des femmes et de leurs communautés dans le cadre de l’information, la formation, la communication et les initiatives de base.

    Apporter un appui/conseil et technique aux femmes et leurs communautés dans l’étude de la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des initiatives de développement.

    Domaines d’intervention : Zones d’intervention :

    IEC Kayes, Koulikoro

    Formation Sikasso, Mopti

    Santé /Environnement/ Hydraulique Tombouctou, District de Bamako

    Gouvernance/Décentralisation

    Appui aux initiatives lucratives des femmes