English français
 

Mot-clé thématique : refondation de la gouvernance

  • AIF = African Innovation Foundation (www.africaninnovationfoundation.org)

    The purpose of the foundation is to support the sustainable development of African countries and promote the prosperity of the people who live there. The foundation’s initiators and members include Angolan and Swiss businessmen as well as specialists in the fields of politics, development aid and finance.

    AIF’s areas of activity encompass projects in the fields of education, healthcare, nature conservancy, infrastructure and research. The foundation seeks to establish cooperation platforms for institutions, investors and scientists and promote ideas to support them. AIF also wishes to promote transparent processes and procedures within the public sector and combat illegitimate appropriation and dissipation of resources within both the private and public domains.

  • ARGA = Alliance pour Refonder la Gouvernance en Afrique (www.afrique-gouvernance.net)

    L’Alliance pour refonder la gouvernance en Afrique relie des acteurs africains et non-africains engagés dans l’action et la réflexion, soucieux de promouvoir à la fois au niveau des citoyens africains et du monde, un dialogue sur la gestion des affaires publiques en Afrique. Elle constitue depuis 2003 le prolongement du Réseau « Dialogues sur la gouvernance en Afrique : Décentralisation et intégration régionale », réseau qui est né en 1999 d’une initiative de quelques personnalités africaines, ayant pour la plupart exercé de hautes fonctions dans leur pays et constaté, de l’intérieur, comment les processus de transformation du monde et des sociétés africaines échappaient aux africains eux-mêmes du fait de l’inadéquation de modes de gouvernance, importés ou imposés de l’extérieur, inaptes à répondre aux besoins des africains et renforçant l’incapacité de l’Afrique à répondre aux défis de la mondialisation.

    La mission de l’Alliance est de contribuer à l’édification d’un projet de gouvernance propre à l’Afrique, conçu par les africains et profondément ancré dans les réalités de l’Afrique.

    Elle se fixe ainsi comme objectifs de :

    • Construire un espace public interafricain de dialogue et de réflexion sur la gouvernance ;

    • Elaborer et mettre en débat des propositions de changement de la gestion des affaires publiques en Afrique ;

  • ARGA - MALI = Alliance Malienne pour Refonder la Gouvernance en Afrique

    l’Alliance Malienne pour Refonder la Gouvernance en Afrique (ARGA-MALI)est la représentation nationale de l’Alliance pour refonder la gouvernance en Afrique une structure présente dans 14 pays d’Afrique.

    Le credo de l’Alliance à savoir refonder la gouvernance tire son origine à partir des profondes réflexions sur les crises qui bloquent les évolutions en Afrique.

    Les résultats assortis de ces réflexions ont abouti sur la nécessité de bâtir un projet de gouvernance propre à l’Afrique.

    L’association ARGA MALI est une association formelle depuis le 10 Décembre 2008

  • CERADE = Centre de recherche et d’aide au développement

    Agée en 2002, oeuvre dans le cadre du renforcement des capacicités des

    acteurs du développement et des communautés à la base,contribue à la promotion de l’insertion socio-professionelle des jeunes, participe à vulgarisation des droit et culture democratique.

  • CERAG = Cadre d’Études et de Recherche Action sur la Gouvernance

  • CERPAC = Centre de Recherches Populaires pour l’Action Citoyenne

    Le Centre de Recherches Populaires pour l’Action Citoyenne (CERPAC) est une association sénégalaise, de militants associatifs engagés à divers titres dans la recherche d’un renouvellement de la démocratie et de la gouvernance au Sénégal et en Afrique. Au Sénégal, il gère un centre de ressources à vocation panafricaine et participe à la promotion de processus participatif dans la gestion des budgets publics.

    Le CERPAC participe en tant que membre fondateur à l’Alliance internationale des habitants et du mouvement altermondialiste

  • CPE = Centre sur les Politiques Stratégiques

    Le CPE est un centre d’études et de conseil rattaché au ministère de la présidence du Conseil des ministres du Cap-Vert

  • FPH = Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme (www.fph.ch)

  • GDA = Groupe du Développement de l’Afrique (GDA)

    Le « GROUPE DU DEVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE (GDA) » est une organisation non gouvernementale, civile, économique, internationale, développementiste et éducative, composée d’entrepreneurs et volontaires engagés, motivés et responsables de leur propre destin et de celui de l’Afrique, lancée par des jeunes d’Afrique et de sa diaspora depuis le 1er avril 2010 au Mali.

    Il est créé au sein du GDA, trois institutions spécialisées (dont les deux premières sont opérationnelles) à savoir :

    . l’ « Agence du Développement de l’Afrique (ADA)

    . l’ « Université du Développement de l’Afrique (UDA)

    . la « Banque du Développement de l’Afrique (BDA).

    Quatre principes stratégiques développés guident notre pensée et notre action de tous les jours à savoir :

    • La création

    • La valorisation des ressources culturelles

    • L’intégration

    • La synergie des acteurs.

    Notre méthode de développement est basée sur la recherche permanente d’une bonne gouvernance économique qui consiste essentiellement à :

    • Connaître et identifier

    • Communiquer, agir en commun

    • Produire et créer de nouvelles capacités de richesse.

    Dans le cadre du développement de ses actions, le « GROUPE DU DEVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE (GDA) » développe des relations de partenariat gagnant-gagnant durable avec différents acteurs des secteurs :

    • Public (Etat, administrations et entreprises publiques, collectivités territoriales, …),

    • Privé (entreprises privées, associations professionnelles, chambres consulaires, …),

    • Civil (associations, ONG, …).

     

    VISION : FAIRE DES ETATS-UNIS D’AFRIQUE LA PREMIERE PUISSANCE

    ECONOMIQUE DU MONDE EN 2050 !

  • Haut Commissariat à la Gouvernance Concertée (www.gouvernance-benin.org)

    Cette structure joue le rôle d’interface entre les populations, le secteur privé, la société civile et les autorités administratives et politiques.

  • IGAC = Institut pour la Gouvernance en Afrique Centrale (www.igacinst.org)

    L’Institut pour la Gouvernance en Afrique Centrale créé le 10 Mars 2006, est une institution indépendante de formation continue, de recherche et d’appui au développement en matière de gouvernance, de politiques publiques et de développement local. C’est un Think Tank à vocation sous régionale, dédié à l’amélioration de la qualité du management des affaires publiques en Afrique.

  • IRG = Institut de recherche et débat sur la gouvernance (www.institut-gouvernance.org/)

    Créé à l’initiative de la Fondation Charles Léopold Mayer en 2006, l’Institut de recherche et débat sur la gouvernance a pour vocation d’animer le débat sur la gouvernance publique en proposant de l’expertise, des modules de formation, des espaces de dialogues internationaux et en diffusant des documents afin d’ouvrir de nouveaux axes de recherches et d’aider à l’élaboration de politiques publiques.

    Pour ce faire, l’Institut met en relation le monde de l’université et de la recherche, celui des institutionnels, des élus, de la fonction publique et des organisations internationales, les autorités locales, traditionnelles et religieuses, les entreprises et les organisations de la société civile.

    L’IRG, basé à Paris avec une antenne à Bogota, travaille avec des partenaires du monde entier sur une base interculturelle, interdisciplinaire, inter-acteurs et inter-échelles

  • SADRI = Service d’Appui au Développement Intégré

    Le SADRI est une Organisation Non-Gouvernementale de Développement (ONGD)Confessionnelle dont le rayon d’action s’étend sur l’ensemble du territoire de la Province du Katanga. Ses actions visent les populations pauvres du Katanga, dont particulièrement les enfants et les femmes.

    La mission du SADRI est de contribuer au développement de la République Démocratique du Congo, en général, et de la Province du Katanga, en particulier, en apprenant aux populations du Katanga à se libérer de la pauvreté et à œuvrer pour une vie en abondance tout en recherchant l’épanouissement intégral de l’homme.

    Son objectif est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie socio-économiques, politiques et culturelles des populations du Katanga en particulier et de la République Démocratique du Congo en général.

    Plus concrètement, il s’agit de :

    • Contribuer à l’accroissement de la production agropastorale des Organisations Paysannes (OP)

    • Contribuer à l’amélioration de la situation sanitaire et nutritionnelle

    • Promouvoir la culture de la démocratie et de la paix par la formation aux vertus démocratiques, aux droits humains, à l’état des droits, à la bonne gouvernance et à la résolution pacifique des conflits.

    • Permettre l’accès à des infrastructures scolaires de qualité à un plus grand nombre d’enfants et promouvoir l’alphabétisation des adultes

    • Contribuer au renforcement des capacités des communautés ecclésiastiques et des organisations paysannes (OP)

    • Contribuer à la protection de l’environnement.

    Corollairement à son objectif, le SADRI intervient dans 6 domaines :

    • La Recherche de la sécurité alimentaire

    • La Promotion de la santé communautaire et nutritionnelle

    • L’éducation civique

    • L’éducation nationale

    • Le renforcement des capacités organisationnelles des communautés de base

    • La protection de l’environnement