English français
 

Mot-clé thématique : femmes et développement

  • ACOD Nytaaso = Association Conseil pour le Développement

  • ALAFIA = Association de Femmes pour la Santé-ALAFIA (www.stt.com.tn/alafia/ong_alafia.htm)

    Une initiative d’un groupe de femmes animées par la volonté de se mettre au service du bien-être de la femme et de son épanouissement dans les domaines socio-économique, culturel mais surtout en matière de santé de la femme. Elle cultive aussi l’amitié et la solidarité entre les femmes du monde entier.

  • AMPROF = Association Malienne pour la Promotion de la Femme

    AMPROF est une ONG féminine nationale dont les objectifs et les activités sont articulées autour de l’appui aux femmes les plus démunies des campagnes et des villes.

  • APDF = Association pour le Développement des Droits de la Femme

    APDF est une organisation non gouvernementale nationale qui s’est assignée comme mission de contribuer à la promotion des droits des femmes et des filles à travers des actions d’éducation, d’information, d’appui juridique et de lutte contre toutes les formes de violence faites aux femmes et filles.

    Elle travaille sur cette thématique au niveau local, national et international.

  • APIDEC = Association pour la Promotion des Initiatives de Developpement Communautaire

    l’Association pour la Promotion des Initiatives de Développement Communautaire (APIDEC) est une association de femmes engagées qui mettent leurs compétences et leur expériences au service de l’amélioration des conditions de vie des populations par le renforcement des capacités , le conseil et l’assistance dans toutes les initiatives de développement communautaire en vue de faciliter la promotion du développement social et en particulier celui des femmes et des enfants.

    L’APIDEC etl’ARGA ont conçu et exécutent ensemble le projet de gouvernance partagée sur la gestion des déchets solides et liquides en commune VI du district de Bamako.

  • APROFES = Association pour la Promotion de la Femme Sénégalaise

    L’APROFES est une organisation à but non lucratif créée par des femmes émanant d’une section féminine de l’ASC MAGG DAAN. Elle œuvre pour le bien être de la femme et des enfants particulièrement des filles.

    Elle s’active :

    • dans le domaine du leadership,

    • de l’entreprenariat et assure en son sein deux mutuelles de d’épargne et de crédit et de santé avec des démembrements au niveau de la base,

    • dans l’accès aux ressources et aux prises de décisions,

    • dans le renforcement des capacités,

    • de la santé communautaire et le SIDA en faisant de l’appui aux PVVIH,

    • dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles.

    Aussi, elle définie son expertise dans le domaine du plaidoyer et le lobbying, genre, et appartient aux réseaux Paix, Démocratie et Bonne Gouvernance du CONGAD dont elle assure la cellule locale, et CADTM entre autres.

    Elle est le point focal de la Coalition Nationale des Associations et ONGs en Faveur de l’Enfant (CONAFE).

    Elle a aussi assuré le projet pilote régionale sur les Pires Formes de Travail des Enfants et le projet pilote sur l’agriculture écologique avec l’appui de NDIAWARA CENTER.

  • BPW-Cotonou = Business and Professional Women- Cotonou

    BPW est une organisation de femmes engagées dans différents domaines d’activités et qui œuvrent de par le monde, en étroite collaboration avec les hommes, pour un statut juste et équitable des femmes à toutes les échelles sociales, afin qu’elles prennent leurs responsabilités dans tous les domaines pour un développement réel et durable dans un monde de paix.

    Promouvoir l’excellence chez la femme à travers :

    • La création de cadre d’échanges des femmes

    • Le renforcement permanent des capacités dans le domaine économique, juridique, politique et social

    • Le « mentoring » et le « lobbying »

    • La facilitation de l’accès des femmes à l’information, la formation et l’éducation.

    Les objectifs de BPW sont :

    • 1-amener la femme à prendre ses responsabilités dans la vie professionnelle, économique, politique et sociale

    • 2-aider la femme à s’engager dans sa formation permanente

    • 3-cultiver et encourager le leadership des femmes

    • 4-amener la femme à penser et agir au niveau local, national et international

    • 5-travailler en partenariat avec des Organisations Nationales et internationales

    • 6-pratiquer l’amitié

  • CAFO = Coordination des Associations et ONG féminines du Mali

    La CAFO est un regroupement d’ONG et d’Associations féminines du Mali qui veut contribuer à valoriser le statut de la femme par des activités de formation et d’information, de plaidoyer et de lobbying.

    Elle apporte un appui technique à ses membres à travers des activités d’appui conseil et d’orientation en matière de recherche de financement. Elle assure l’interface entre ses membres et les autorités publiques.

  • CCA-ONG = Conseil de Concertation et d’Appui aux Organisations Non Gouvernementales

    Créé en 1984 dans le but d’assurer la coordination des actions sur le terrain et la concertation entre les ONG, le CCA-ONG regroupe 111 ONG nationales et internationales intervenant au Mali.A travers différents programmes développés, le CCA-ONG apporte un appui institutionnel, méthodologique et financier à ses membres et contribue à promouvoir la visibilité des interventions et des acquis. Le CCA-ONG assure également l’interface entre les ONG et le Gouvernement du Mali.

  • CDF = Centre de Développement pour la Femme (www.cdfondation.com)

    Implication de la structure dans la thématique :

    Conformément à la résolution 32/142 des Nations Unies qui a demandé aux États de s’efforcer de créer des conditions favorables à l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes et à leur pleine participation, sur un pied d’égalité, au développement social. Le Centre de Développement pour la Femme « C.D.F/Fondation », en sigle, adhérant à cette résolution a pris l’engagement de soutenir toutes initiatives tendant à améliorer les conditions de vie des femmes regroupées en associations en République Démocratique du Congo.

  • COSEF = Conseil Sénégalais des Femmes

    Le COSEF est un cadre d’appui aux structures de promotion des femmes, des personnes, des groupes et des organismes acquis à une réelle équité entre les genres

  • F.D.HO. = Femme et Développement du Houet

    Femme et Développement du Houet a été créée en 1994 sous le N° 94-078/MAT/PHUE/HC/DAG. son siège est à Bobo-Dioulasso.

    Ses objectifs: Eveiller la conscience des femmes sur la nécessité de leur participation active et permanente- Etre un cadre de concertation- Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des Femmes- Sensibiliser et lutter contre les IST/VIH/SIDA- lutter contre la désertification et la dégradation des écosystèmes, Lutter contre la pauvreté en créant des activités génératrices de revenus.

  • G.A.I.F.B. = Groupe d Appui aux Initiatives des Femmes de la Banlieue

    L’organisation qui compte 63 membres cherche à promouvoir les femmes et lutte contre la pauvreté, la malnutrition, pour l’insertion des jeunes et la scolarisation des filles.

  • MDPIN = Mouvement pour la Défense et la Promotion des Intérêts de Nioro

    Le MDPIN est de la famille de la société civile qui a pour ambition de participer à la promotion du développement économique et social de la ville de Nioro en favorisant l’éclosion d’une citoyenneté active en particulier chez les jeunes et les femmes

  • PREMI Congo = Protection des Ecorégions des Miombo au Congo

    Historique

    PREMI-Congo est née de l’initiative de quelques personnes qui ont eu deux sources principales d’inspiration, à savoir, la dégradation avancée de l’environnement du Katanga. Ainsi que l’atelier organisé à Lusaka en février 2002 par le Fonds Mondial pour la Nature (WWF). A ces éléments s’ajoute l’activité industrielle dont l’impact négatif sur l’environnement est de plus en plus inquiétant dans l’Hinterland minier du Katanga. L’atelier de Lusaka fût précédé par celui d’Harare en septembre 2001.

    Au cours de ce dernier, 22 régions considérées comme biologiquement importante dont l’écorégion de Miombo furent définies et délimitées. Il s’agit pour la République Démocratique du Congo des régions suivantes : La vallée de la LUFIRA, la dépression de KAMALONDO, les hauts plateaux de KUNDELUNGU et ceux de KIBARA, le lac MOERO, la vallée de LUAPULA et les régions aux alentours des grands centres urbains tels que Lubumbashi, Likasi, et Kolwezi. Toutes ces régions sont situées dans province du Katanga. Devant l’absence d’initiatives de la part des autorités du pays, un groupe de personnes dont les participants aux ateliers de LUSAKA et d’HARARE se réunirent pour créer une organisation non gouvernementale de protection de l’environnement dont l’action se focalisera sur la partie Congolaise des Miombo. Ainsi naquit le 30 mai 2002,la Protection des Ecorégions de Miombo, en sigle PREMI Congo.

     

    PREMI-Congo poursuit les objectifs suivants :

    • 1. Former et informer les acteurs des différents domaines de la vie pour lutter contre la destruction de l’environnement

    • 2. Etablir un équilibre entre l’écosystème productif et l’écosystème conservatif

    • 3. Protéger les nappes aquifères (par des stratégies de mise en défens et reboisement)

    • 4. Vulgariser les techniques alternatives à celles qui détruisent l’environnement.

    • 5. Protéger et conserver les espèces endémiques

    • 6. Valoriser les produits de la forêt claire

    • 7. Concevoir les projets de protection de la nature autour d’un partenariat dans lequel les communautés locales participent activement

    • 8. Créer une banque des données en matière de l’environnement des écorégions de Miombo.

    • 9. Promouvoir la sécurité alimentaire par des méthodes écologiques.

    Organisation et fonctionnement

    I.1. L’Assemblée Générale :

    Organe d’orientation et de décision, se réunit une fois par an. (PREMI Congo compte à ce jour 21 membres, personnes physiques et morales)

    I.2. Le Conseil d’Administration (CA)

    Est composé de cinq personnes qui se réunissent à la fin de chaque semestre.

    I.3. La Coordination

    Est le bureau exécutif, elle comprend 7 personnes qui travaillent de manière permanente sous la direction du coordinateur.

    PREMI Congo travaille également avec trois antennes au Katanga. ; MALEMBA NKULU, KISENGE et KALEMIE.

    PREMI Congo est membre du conseil régional des ONG du Katanga. Nous sommes également membre du réseau ressources naturelles de la RDC (RRN) dont nous sommes Point Focal pour le Katanga. Nous travaillons aussi en partenariat avec diverses organisations : Université de Lubumbashi, Rotary club, Lion’s Club, Conseil régional des ONGD (CRONGD/ Katanga), la FAO, le Programme Alimentaire Mondial, l’ICCN, etc.

    Nos réalisations.

    • Education à la protection de l’environnement ; activité permanente qui consiste à organiser diverses activités de formation et d’informations destinées souvent à la jeunesse ; émissions radio et télévisées, conférence dans les écoles, sur la protection de l’environnement et la connaissance des écorégions Miombo. Des brochures sont en préparation et la première publication est prévue pour décembre 2008. Nous vulgarisons aussi le code forestier, le code minier et le foyer amélioré.

    • Formation des femmes à la valorisation des produits forestiers non ligneux

    • Reboisement : depuis 2002, Nous reboisons systématiquement la nappe phréatique de KIMILOLO. Ce reboisement se fait avec les espèces forestières du Miombo. Il a été au début soutenu par le PAM dans le cadre du programme « vivres contre travail ». Depuis 2003, PREMI Congo continue ce reboisement avec ses propres moyens. A ce jour, 100 hectares ont été reboisés. Pour réaliser cette activité, PREMI Congo a mis en place une pépinière des essences forestières à KIMILOLO.

    • Valorisation des produits forestiers non ligneux ; pour détourner les populations rurales de la coupe du bois, Nous avons commencé un projet de valorisation des produits forestiers non ligneux. Ce projet encadre un groupe d’une vingtaine de femmes du village MIMBULU situé à 22km de Lubumbashi. Il consiste en la transformation des fruits sauvage en vins, gelée et confiture qu’elles peuvent vendre pour augmenter les revenus du ménage et ne palus se résilier à la coupe du bois. Cette activité est actuellement en cours de réalisation.

    • Foresterie communautaire : depuis 2004, nous travaillons en partenariat avec la FAO dans un projet de mise en œuvre de la foresterie communautaire conformément aux dispositions du nouveau code forestier. Dans ce projet, PREMI Congo à réaliser jusqu’à ce jour : une carte numérique de la chefferie de KAPONDA et du terroir de KIKONKE où le projet se déroule, un mémento sur la valeur marchande des produits forestiers non ligneux et Une étude sur la domestication des quelques produits forestiers non ligneux du Miombo qui ont disparus du Katanga.

    • Monitoring sur l’état des parcs nationaux et forêts classées du Katanga, lobbying et plaidoyer auprès des autorités et des exploitants miniers pour la défense des droits des communautés locales et peuples autochtones du Katanga menacés par le développement des activités industrielles minières (pollution, délocalisation des populations…)

    • Pépinière en préparation pour un reboisement à KISENGE dans le District du LUALABA.

    • Réunion de sensibilisation à la protection de l’environnement dans une école

    Cartographie numérique

    Dans le cadre du développement de la foresterie communautaire et de la défense des droits des communautés locales et peuples autochtones pygmées, PREMI Congo a mise en place une cellule de recherche et développement qui élabore les cartes des régions concernées par les activités.

  • SABA = Solidarité pour l’Autopromotion à la Base

    ONG Malienne créée en 1995 du besoin d’appui aux populations dans les processus de résolution de leurs problèmes fondamentaux. Intervenant principalement dans les secteurs de l’éducation, la Santé, le Développement économique local. principales compétences: Mise en place et gestion d’organisations communautaires, Diagnostic et renforcement organisationnel et institutionnel, identification et mise en œuvre (appui à la gestion) d’activités économiques,Formation des adultes, alphabétisation, Information Éducation et Communication, la prévention et gestion des conflits, appui au montage de dossiers de financement, mobilisations sociales pour la réalisation infrastructures communautaires.

  • WILDAF/TOGO = Women in Law and Development in Africa

    ONG de promotion des droits de la femme, de promotion de l’émergence de la femme au niveau local,national,régional et international.c’est la représentation d’une ong internationale dénommée WILDAF. Forme les femmes au droit, à la micro-finance, en leadership et à la gestion de la chose publique.

  • WOIYO KONDEYE = Espace de Réflexion et d’Entraide avec les Femmes

    Le terme woïyokondeye en langue Songhaï signifie Espace de Réflexion et d’Entraide avec les Femmes

    Organisation non gouvernementale à but non lucratif, apolitique, Woiyo Kondeye, en langue Songhaï signifie Espace de Réflexion et d’Entraide avec les Femmes. Elle est créée par des femmes cadres toutes actrices de développement. Elle s’engage pour le développement économique et social du Mali.

    Mission :

    Soutenir les actions de développement des femmes et de leurs communautés dans le cadre de l’information, la formation, la communication et les initiatives de base.

    Apporter un appui/conseil et technique aux femmes et leurs communautés dans l’étude de la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des initiatives de développement.

    Domaines d’intervention : Zones d’intervention :

    IEC Kayes, Koulikoro

    Formation Sikasso, Mopti

    Santé /Environnement/ Hydraulique Tombouctou, District de Bamako

    Gouvernance/Décentralisation

    Appui aux initiatives lucratives des femmes