English français
 

Mot-clé méthode : organisation et animation du travail collectif

  • ARGA/Burkina = Alliance Burkinabè pour Refonder la Gouvernance en Afrique (www.afrique-gouvernance.net)

    Reconnue officiellement en décembre 2010 par le ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation sous le récépissé N°2010-59/MATD/SG/DGLPAP/DOASOC du 31 décembre 2010, l’ARGA/Burkina est l’aboutissement de la structuration de la médiation nationale de l’ALliance pour redonder la gouvernance en Afrique (ARGA/BF), jusqu’alors assurée par le Laboratoire Citoyennetés ACE-RECIT). L’ARGA/Burkina est une association de droit Burkinabè, apolitique, laïque et à but non lucratif. L’ARGA/BF est un espace inclusif de toutes les catégories d’acteurs de la gouvernance. Elle se donne pour mission de :

    • Mobiliser les acteurs sur la problématique de la gouvernance ;

    • Elaborer et mettre en œuvre de propositions de changement effectif dans la gestion des affaires publiques au Burkina Faso ;

    • Favoriser l’appropriation sociale de la gouvernance ;

    • Valoriser toutes les catégories d’acteurs et leurs expériences dans la gouvernance.

  • ARGA - MALI = Alliance Malienne pour Refonder la Gouvernance en Afrique

    l’Alliance Malienne pour Refonder la Gouvernance en Afrique (ARGA-MALI)est la représentation nationale de l’Alliance pour refonder la gouvernance en Afrique une structure présente dans 14 pays d’Afrique.

    Le credo de l’Alliance à savoir refonder la gouvernance tire son origine à partir des profondes réflexions sur les crises qui bloquent les évolutions en Afrique.

    Les résultats assortis de ces réflexions ont abouti sur la nécessité de bâtir un projet de gouvernance propre à l’Afrique.

    L’association ARGA MALI est une association formelle depuis le 10 Décembre 2008

  • AVPB = ONG Association Ville Propre Bénin

    ONG spécialisé dan l’environnement;

  • Carrefour Associatif (Maroc)

    Le réseau Carrefour Associatif est composé de 07 associations marocaines (Asssociation marocaine d’appui à la promotion de la petite entreprise, Association Marocaine d’Appui au développement local, Association marocaine de solidarité et de développement, Association Mouvement Twiza, Association Oued Srou, Association Tichka et la Fédération des associations de développement de Figuig). Ce réseau a pour objectifs:oeuvrer à la mise en synergie des efforts des acteurs du développement; capitaliser et diffuser le savoir et le savoir faire des acteurs associatifs; promouvoir la pratique de la bonne gouvernance; renforcer les acteurs associatifs au niveau institutionnel et organisationnel

  • CDQ-K = Comité de Développement du Quartier de Kodjoviakopé

    Comité chargé de toutes les questions touchant au développement dans le quartier.Il a un domaine transversal.

  • Centre Djoliba (www.malinet.ml/pratique/centredjo)

    Le centre Djoliba a été créer le 5 Janvier 1964 avec l’ouverture en son sein de la première bibliothèque universitaire accessible à tous . C’est une structure qui à pour devise: Réflexion,Formation-Action,Documentation pour le Développement.Il collabore avec des institutions nationales et internationales intervenants dans le domaine de la décentralisation , du renforcement de la société civile,de l’action sociale , en particulier de la promotion de la femme.

    C’est en ce sens qu’il participe dans le cadre de partenariat au processus de « l’assemblée malienne des citoyens une initiative de l’ARGA-Mali

  • COREDEM = Confédération de ressources pour une démocratie mondiale (fr.coredem.info)

    la Coredem est constituée d’une dizaine d’organisations des cinq continents qui ont décidé de se fédérer, de mutualiser leurs informations et analyses et de faciliter l’accès à leurs ressources documentaires respectives.

    En conséquence, elle a développé des outils de partage de l’information : un moteur de recherche (scrutari) et un wiki (wikicoredem) d’élaboration commune de notions clé.

    L’Alliance pour Refonder la gouvernance en Afrique est membre de la Coredem.

  • F.D.HO. = Femme et Développement du Houet

    Femme et Développement du Houet a été créée en 1994 sous le N° 94-078/MAT/PHUE/HC/DAG. son siège est à Bobo-Dioulasso.

    Ses objectifs: Eveiller la conscience des femmes sur la nécessité de leur participation active et permanente- Etre un cadre de concertation- Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des Femmes- Sensibiliser et lutter contre les IST/VIH/SIDA- lutter contre la désertification et la dégradation des écosystèmes, Lutter contre la pauvreté en créant des activités génératrices de revenus.

  • FONAC = Front des Organisations Nationales Association de Lutte contre la Corruption

    Réseau d’organisation de lutte contre la corruption au niveau de l’état et de la société civile dans les secteurs comme la douane, la santé l’économie, l’éducation : sensibilisation, interpellation, organisation de débats télévisés

  • GRAPAD = Groupe de Recherche et d’Action pour le Promotion de l’Agriculture et du Développement

  • LDCB = Ligue pour la Défense du Consommateur au Bénin

    Association de Consommateur crée depuis 1998 qui fait de l’éducation, de l’information et de la protection des droits des consommateurs.

    Elle a eu à former aussi les Maires tout au début de leur installation.

  • OLC = Observatoire de Lutte contre la Corruption

    Il a été mis en place l’observatoire de lutte contre la corruption (OLC) après le constat que beaucoup d’actions éparses, dont le manque de suivi a été préjudiciable à l’efficacité de la lutte contre al corruption. L’OLC prend en charge l’élaboration et la coordination des programmes anti-corruption. L’OLC est une structure indépendante de toutes les institutions et a été officiellement installé le 16 / 09/ 04 par les ministres des finances et de la justice. Siégé à Cotonou l’observatoire est un organisme autonome et indépendant de toutes les institutions de l’Etat. L’OLC a des attributions suivantes :

    • Rechercher et analyser les faits de corruption et les infractions connexes à quelques niveaux que ce soit

    • Se saisir des dossiers de corruption ou de fraude et de faire mener des investigations sur ces dossiers

    • Collecter les données sur la corruption, suivre les dossiers de corruption ;

    • Faire prendre des mesures nécessaires à la protection des témoins

    • Produire un rapport et en faire copie à toutes les institutions etc.

    L’OLC est une innovation au Bénin et est né avec le plan stratégique de lutte contre la corruption

  • REFEC = Le Réseau des Femmes conseillères du Bénin

    Dans la cadre de la mise en route du processus de décentralisation au Bénin, le RIFONGA-BENIN, après avoir appuyé les femmes candidates aux élections municipales qui se sont déroulées au mois de décembre 2003, a amené les femmes élues à se mettre en Réseau: REFEC.

    Le Réseau des Femmes conseillères du Bénin est composé de toutes les femmes conseillères du Bénin. Elles sont 43 sur 1199 conseillers élus, dont deux femmes Maires : communes de Kérou et de Pobè.

  • Ritimo (www.ritimo, org, www.rinoceros, www.d-p-h.ino)

    Ritimo est un réseau d’information spécialisé sur la solidarité internationale et le développement durable. En France, ce sont près de 80 membres et relais qui répondent au public en proposant de la documentation, des informations, des animations et des pistes pour agir.

    Ce site vous propose une information documentaire sur les grands thèmes de la solidarité internationale et de l’actualité Nord Sud.